Dans Lifestyle

A star is born (to be alive)

Les copains.

Rouge de colère vous devez être.

Et moi, rouge de honte je suis.

Mais tu sais, c’est que depuis jeudi dernier, c’est grave le bordel par ici.

Déjà, vendredi, j’ai eu l’envie soudaine d’aller chez le coiffeur. Comme ça. D’un coup d’un seul.

N’écoutant que mon instinct, j’ai quitté mon bureau un peu précipitamment (vers 15h en vérité) pour me rendre là-bas. Je suis ressortie de là trois heures après, avec des mèches de pute et une grosse frange comme les magazines ils ont dit qu’il fallait faire cet hiver.

Et ça donne ça :

IMG-492.jpg

Imposture, je te laisse deviner où a été prise cette photo …

(je te rassure, je ne suis pas repassée au boulot après. Faut pas déconner non plus, hein ?!)

Ce même vendredi, mais por la noche, j’ai bien rigolé en voyant la tête de FX quand il a su que son public s’en foutait complètement de sa gueule. Après, je l’ai croisé en boîte et je lui ai arraché ses cheveux. Même qu’il a pleuré et qu’il m’a dit qu’il allait le dire à son père. « Même pas peur ! » que j’lui ai crié en pleine face (oui, je suis encore sourde).

Samedi les copains, j’ai pas trouvé le temps de t’écrire des mots d’amour tout ça parce que j’étais invitée à une soirée d’anniversaire, à laquelle j’étais la seule femme. Et accessoirement la seule hétéro. C’était bien sympa, mais au bout de trois roulage de pelle et deux mains au paquet, ça m’a vite saoulé. J’ai prétexté des règles douloureuses et je suis partie, confuse (genre). Bien sûr, c’était rien qu’un vilain mensonge. En vrai, je devais rejoindre mes copains pour jouer au Trivial Poursuit.

(oui, je sais, ma vie est passionnante)

J’ai même pas gagné (pourtant, j’avais pleins de camemberts). Autant dire que la soirée était merdique !

(Pika, si tu lis ces quelques lignes, toi-même tu sais ! LOL j’ai envie de te dire)

Dimanche, j’ai fait la grève de l’internet du monde. J’ai squatté mon canapé avec une telle intensité que y’a encore la marque de mes fesses dessus ! Faut dire que j’étais tranquille : mon coloc’ était parti chez le marchand de meuble suédois pour nous trouver une nouvelle armoire.

Mais surtout les amis, dimanche, j’ai appris que j’étais une star. Oui, une star. « Mais une star de quoi ?« , me demandes-tu. Mais une star pédestre mon chéri. Oui, tout à fait, une star pédestre.

C’est-à-dire qu’en regardant 66 minutes, sur la chaine numéro 6, je suis tombée sur un reportage qui causait du retour des talons hauts. En gros, ça s’agit que depuis quelques années, le talon haut revient en force et que les françaises en sont folles (ah bon ?!).

Et bah figure-toi qu’à un moment, mes pieds, mes shoes, mes jambes, mon corps, ont fait leur apparition sur mon écran de télé ! Comment ça tu me crois pas ? Bah tiens, t’as qu’à regarder par ici, c’est à la 7ème minute et 39 secondes même ! Bon, je te l’accorde, ça ne dure pas bien longtemps et puis j’étais pas archi bien fagotée ce jour-là. Mais quand même. Je ne m’y attendais pas du tout et c’était bien marrant !

Lundi, je n’ai pas eu une seconde à t’accorder parce que j’ai monté la susnommée armoire suédoise (quand je dis  « j’ai monté« , il faut bien sûr comprendre « j’ai aidé mon coloc’ à monter« ). T’étais au courant toi, qu’il fallait prendre un RTT pour monter un meuble Ikea ?!

Parce qu’entre le démontage de l’ancien meuble, le montage du nouveau meuble et le rangement de nos affaires, on en a eu pour 8 heures. Et bien sûr, tout ne rentre pas et il va falloir qu’on en achète une autre.

Mais vise un peu la bête :

IMG_3637.JPG

le haut …

IMG_3638.JPG

… et le bas

(t’approche pas trop, elle mord !)

Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai commencé mon régime hier. Et crois-moi, c’est pas de la tarte de bouffer que des protéines (pas mal mon jeu de mots non ?! Non ?! Ok, j’me tais). Je sens que je ne pourrais plus jamais manger un seul oeuf après tout ça.

Mais quand je pense au corps de pute de rêve que je vais me sculter, je me dis que ça vaut bien quelques sacrifices.

Alors voilà pourquoi je fus si ingrate ces derniers jours.

Allez, on se fait la bise, on se tape dans la main, sans rancune et on se dit à demain.

En tout cas, je remarque que personne ne s’est inquiété de mon absence !!!



Ca fait mal tu sais …

Snif !



(re-genre)

EDIT (ça m’apprendra à lire mes commentaires avant de rédiger de nouveaux billets) : Ginie et M1, vous êtes des vrais !!!

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Coiffures d’été : l’effet wet

Posted on 19 août 2013

L’institut de tes rêves

Posted on 11 septembre 2009

Push up !

Posted on 20 juin 2013

Previous PostRIP Sydney
Next PostEn attendant (Godot) la suite

Aucun commentaire

Laisser un commentaire