Dans Beauté

Des cheveux au top pour cet été

Avant d’entamer cet article how to save your crinière this summer, je voulais m’excuser de t’avoir abandonné si lâchement la semaine dernière. Oui mais voilà, ce n’est pas du tout ma faute puisque figure-toi que j’ai été embarquée dans ce qu’on appelle vulgairement dans le jargon bureaucratique « le séminaire d’entreprise« . Attention les gros, je ne vous parle pas de la convention annuelle qui réunit toute la boite autour d’un buffet à 10 boules, mais bel et bien du break (en l’occurrence 2 jours) avec uniquement les membres de ton service, à savoir 60 personnes.

C’est ainsi que j’ai passé 2 jours à Marseille à manger, faire du bateau, manger, faire du vélo, manger, nager, manger, faire la bamboula, manger, prendre un air sérieux quand on se retrouve à la même table que son N+3, manger, prendre des notes en réunion (la vérité, je faisais des dessins) et manger. Entre temps, j’ai dû dormir 4 heures et j’ai vu quelques collègues ivres morts (et vomir, accessoirement) (j’ai pris des photos en souvenirs, tu penses).

Du coup, je n’ai pas eu une minute à moi. Et encore moins en rentrant quand j’ai découvert les 372 mails qui m’attendaient. Heureusement qu’entre temps je suis tombée malade, ça n’aurait pas été drôle sinon.

Enfin bref, parlons cheveux si vous le voulez bien parce que bon, avec toutes ces conneries je ne suis toujours pas allée chez le coiffeur moi !

Comme les congés estivaux approchent à grands pas (si si, on y croit) et que ma tignasse sera sans doute mal menée pendant cette période, je me dis qu’il serait bien débile que j’aille chez le coiffeur avant mon départ. Non ? (je suis l’intelligence)

Oui mais d’ici à mon retour, mon problème capillaire demeure : salut les pointes abimées et sèches sur 10 centimètres, bonjour les racines qui regraissent trop vite et toutes ras-plat-plat (sérieux, comment ça s’écrit ce mot à la con ?).

Voici donc ma nouvelle routine capillaire, celle qui sauve les apparences qu’on dirait presque Raiponce.

* Lotion brushing Luxurious Volume  de John Frieda *

(dis bonjour à mon nouvel appareil photo)

Mes amis, voici sous vos yeux ébahis le seul spray volumateur qui trouve grâce à mes yeux ! C’est-à-dire qu’à force de tirer sur mes cheveux pour les lisser comme des baguettes, je me retrouve avec le syndrome du basset (tu sais, le chien) : des racines aplaties et des pointes plus volumineuses. Ouais, je ressemble à rien, c’est ça.

C’est bien simple, je ne peux plus me passer de ce produit depuis que je l’ai essayé il y a quelques semaines tant il est bluffant de résultats et simple d’utilisation. Il suffit de vaporiser légèrement le haut de la tête avant le brushing, de sécher ses cheveux tête en bas tout en coiffant les longueurs avec une brosse plate et banco ! Me voici avec un volume pas cartonné ni collant, légèrement ciblé au niveau des racines pour éviter l’effet Simba qui sort du bain et qui tient toute la journée.

On fera tout de même attention à ne pas vaporiser trop prêt du crâne pour ne pas agresser les cuirs chevelus sensibles (démangeaisons garanties sinon).

* Huile extraordinaire Elsève de L’Oréal *

(oh mais dis donc, je n’aurais pas un nouvel appareil photo moi ?)

A force de lire sur toute la blogo que cette huile est une petite merveille, je me suis laissée tenter à mon tour. Mais je le vaux bien aussi, donc voilà (ouais, je sais, c’est nul) (mais je n’ai pas encore pris mon café donc sois indulgent).

Je l’utilise donc depuis une toute petite semaine et … louange à Dieu les amis, ce produit est la réincarnation de Mitch Buchannon en huile ! C’est bien simple, en seulement quelques utilisations, les pointes ultra-sèches de mes cheveux ont été transformées en soie. JE SUIS LA DOUCEUR EN PERSONNE, à moi les jetés de tignasse à la Eva Longoria !

Ce soin sublimateur peut s’utiliser de différentes façons : avant le shampoing et/ou le brushing en soin ou encore sur cheveux sec pour discipliner la chevelure et faire briller. Personnellement, je trouve cette huile un poil trop grasse pour l’utiliser sur cheveux secs (à part pour donner un effet wet à votre coiffure, là je dis foncez). Du coup, je l’applique une fois par semaine en soin, la veille de mon shampoing histoire que ça agisse bien pendant toute une nuit ; et avant chaque brushing, soit trois fois par semaine. Les résultats ne font pas attendre puisque dès la première utilisation les cheveux sont plus brillants, beaucoup plus doux et paraissent vraiment nourris.

C’est à coup sûr le produit phare de cet été qu’on devrait toutes emporter avec nous en vacances, d’autant qu’il s’adapte à tous les types de cheveux.

* Shampoing sec Ultra Doux de Garnier *

Pour les cheveux qui regraissent un peu trop vite comme les miens, l’arme fatale reste le shampoing sec. Je lave mes cheveux tous les deux jours mais mes racines sont moins nettes dès le deuxième jour. Pour éviter de les laver quotidiennement, un petit coup de shampoing sec et hop, ni vu ni connu !

J’ai découvert le shampoing sec Ultra Doux aux extraits de citron il y a quelques mois déjà, quand je cherchais une alternative à son cousin de chez Klorane (celui-là même qui me faisait les racines farinées et qui manquait de m’étouffer à chaque utilisation). Depuis que je l’ai laissé tomber, tout va mieux : c’est-à-dire que le Ultra Doux dessèche vraiment les racines un peu trop brillantes de sébum, rafraichit le cuir chevelu et redonne un peu de volume aux cheveux aplatis par l’oreiller. Le tout SANS neige blanche qu’on aurait dit que tu as passé tes cheveux à l’extincteur et SANS être obligée de faire ça sur le balcon ! N’est-ce pas la révolution les gros ?

Sur ces entrechats, je te laisse car j’ai les 534 pages du manuel de mon nouvel appareil à lire…

Share Tweet Pin It +1
Previous PostSo high
Next PostAre you ready ?

7 commentaires

  1. Kaki
    10 années ago

    Raiponce elle est trop has been, c’est Rebelle maintenant.

    Reply
  2. mllelouis
    10 années ago

    Le Spray John Frieda donne envie mais je ne l’ai jamais vu en grande surface :/

    Reply
  3. Marie/chroniqueblonde
    10 années ago

    Moi j’écris « raplapla »

    Reply
  4. Angie
    10 années ago

    Je suis d’accord avec toi pour l’huile, c’est relativement gras sur cheveux secs ou avant le brushing. Alors je l’utilise comme toi, avant le shampoing, soit durant la nuit quand je sais que le lendemain matin (ouais avec un bonnet, c’est pas très glamour mais bordel mes cheveux comme ils sont beaux ensuite), soit quelques minutes avant le shampoing.

    Reply
  5. Amy
    10 années ago

    Merci pour les infos, j’ai quelques problèmes avec mes cheveux en ce moment, ça tombe bien ! (je peux plus les blairer, le combo racines grasses pointes sèches m’a tuer.)

    Reply
  6. Anna
    10 années ago

    Kaki > ouais mais elle est pas rousse elle ? (la honte)

    mllelouis > Séphora baby

    Marie > j’ai hésité, putain !

    Angie > tout pareil, on est des soeurs de l’huile L’Oréal ça veut dire ?

    Amy > trop relou, putée

    Reply
  7. krakette
    10 années ago

    Ah ben je vois que tu es parée, tu es prête pour les vacances, le sel, les fourches, les racines grasses …
    on, ne me remercie pas, je t’en prie, j’aime rendre service.

    Reply

Laisser un commentaire