Dans Lifestyle

Le Dépanneur Pigalle

Samedi midi dernier, je suis allée manger un burger avec Eamimi et Violette. Bonheur de montrer le reste de mon bronzage, joie de se moquer un peu du monde impitoyable des blogs, mais surtout allégresse de pouvoir enfin goûter les burgers du Dépanneur Pigalle. Voici donc mon petit tour du propriétaire.

☆ LE LIEU ☆

C’est à quelques pas de la place Blanche qu’est niché Le Dépanneur Pigalle. Aucun doute, nous sommes bien chez les hipsters : barbus qui fument des clopes en terrasse, groupes de potes qui se remémorent leurs dernières vacances en Corse et serveurs qui ne décrochent pas un sourire ni même un regard !

Côté déco, on se croirait plutôt dans un restau scandinave que dans un american bistrot. Le bois brut est la base de tout le mobilier et quelques objets industriels trônent çà et là pour la vintage touch de rigueur. Heureusement me direz-vous que tous les endroits où l’on sert des burgers ne ressemblent pas aux HD Diners, mais on est tout de même en droit d’attendre un petit clin d’oeil à la mère patrie de mon plat préféré, non ? Bref, on dira que tout ce bois est là pour rappeler que bon nombre des produits servis sont bio… D’ailleurs, le jour où un marketeux trouvera quelque chose de plus intéressant que le pin brut et le vert anis pour illustrer et accompagner la bouffe bio, faites-moi signe les gars…

☆ LA CARTE ☆

Seuls quelques entrées, burgers, tacos et desserts composent la carte du Dépanneur Pigalle. Je ne m’attarderais donc que sur les burgers, puisqu’il n’y a bien que ce gras-là qui m’intéresse dans la vie.

Parmi les 5 burgers proposés, rien de très renversant : sur le papier, des ingrédients qui ne vont pas, selon moi, toujours bien ensemble (guacamole et bacon, seriously ?) et des compositions qui manquent de classicisme. Mais soit, laissons sa chance au produit. Je choisis donc le Dude Burger, composé d’un steack haché bio « maison » (on m’explique le maison ?), de beaufort, de poivrons rouges grillés, de bacon bio et des légendaires salade, tomates, oignons et pickel.

☆ LE BURGER, LE BURGER, LE BURGER ☆

Il est beau, il est majestueux, il sent bon. Si on fait abstraction de la façon dont la serveuse balance négligemment l’assiette, on oserait presque dire qu’il semble parfait ! Quand on le coupe en deux, bonheur : il ne s’affaisse pas dans tous les sens et garde sa belle allure. Même si j’ai trouvé, comme mes acolytes d’ailleurs, que le pain était un poil trop cuit et donc trop dur, le sandwich est bon. La combinaison des ingrédients manquait à mon sens d’un peu de saveur, mais on se régale tout de même. Les frites quant à elles sont fondantes bien qu’un peu mollasses. Dans l’ensemble, tout cela a le goût du fait maison et des produits frais, et ça, ça a suffit à régaler mes papilles !

☆ LE VERDICT ☆

Un lieu agréable, un service inexistant, une carte un peu pauvre et une bouffe goûteuse mais loin d’être renversante. Arrêtez-vous au Dépanneur Pigalle si vous passez devant, autrement soyez rassurés, vous ne ratez rien !

Le Dépanneur Pigalle

27 rue Pierre Fontaine – 75009 Paris

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Rallye, mode et photographie

Posted on 31 mai 2011

Et ça continue, encore et encore

Posted on 8 octobre 2009

Mrs Smith

Posted on 19 mars 2014

Previous PostRetour de Samui
Next PostLes jolies plages de Koh Pha Ngan

9 commentaires

  1. Jade
    8 années ago

    Le cadre est vraiment sympa mais j’ai trouvé les burgers excessivement chers ! Le mien était minuscule… Pour la modique somme de 22€ avec une limonade ! Je voulais y emmener mon copain mais je sais d’avance qu’il sera déçu (et moi aussi).
    Est-ce que tu as testé The Bootleggers ? C’est ma super découverte burger de cet été (et ça vaut t’aiment le coup)

    Reply
  2. Zout
    8 années ago

    Tu liras mon com’s chez Violette, j’en VEUX (et aussi des boots noires) mais j’peux pas! Résistance est mon maître mot pour la rentrée!
    Et pour le steack haché bio « maison », je dirais qu’ils le hachent eux-même, c’est pour ça qu’il est dit « maison »!
    Bisous!

    Reply
  3. Tiff
    8 années ago

    Oh bien envie de tester!!! Le Burger c’est mon gras préféré lol

    http://mabulledepensees.blogspot.fr/

    Reply
  4. Marie/chroniqueblonde
    8 années ago

    Bon bah… ce sera sans moi alors !

    Reply
  5. Anna
    8 années ago

    Jade : non pas encore, mais je vais y aller si tu me le conseilles !

    Zoot : oui, je te rejoins sur les boots noires ;)

    Tiff : et moi donc !

    Marie : oui, je pense que tu peux vraiment faire l’impasse…

    Reply
  6. jalleb
    8 années ago

    Salut,tu e vraiment bel en peu se voir ce wek?

    Reply
  7. jalleb
    8 années ago

    Moi je viens de saint tropez

    Reply
  8. PGarzon
    8 années ago

    Le Dépanneur Pigalle, restaurant 27 Rue de Pierre Fontaine.
    La réputation n’est plus à faire. Nous nous pressons pour aller goûter les « fameux hamburgers » mes copines et moi, 5 personnes au total. Nous arrivons à 20h, malgré des tables vides, le serveur nous annonce un délai d’attente d’1h et nous précise que les réservations sont seulement possibles pour la direction. A 21h nous demandons si notre table est prête et on nous demande d’attendre encore un peu au bar. A 21h30 une table se libère, mais ce n’est toujours pas pour nous. On fait remarquer notre délai d’attente aux serveurs qui nous disent ne pas gérer la salle. Et lorsque l’on s’adresse au Directeur en charge du bar ce soir là il nous dit  » Si t’es pas contente, la bouteille que tu viens de consommer c’est pour moi et t’as qu’à aller bouffer au mac do ».
    Une de mes amies décide de l’interpeller sur sa façon de nous parler. Il répond de manière courtoise « Ta Gueule et Dégage, j’ai pas à justifier ».

    Je pense que ce restaurant ne mérite pas la bonne image que vous lui donnez sur votre blog.

    Bien cordialement,

    P.

    Reply
  9. lolo
    7 années ago

    super site internet, bon marketing, certainement bonne école de commerce mais cela s’arrête là. Super cher, les plats minuscules au contraire des photos prissent en gros plans, bref un bon attrape touriste ou attrape BOBO, certainement que leur objectif et réalisé.

    Reply

Laisser un commentaire