Dans Lifestyle

A corps perdu

Je n’ai jamais eu de problème de poids. Les régimes, le corps qui joue au yoyo, les bourrelets façon Sharpeï quand on s’assoie ? Connais pas…

(Avant d’aller plus loin dans la lecture de ce billet, je vous remercie de laisser les choses dans leur contexte et de ne pas dévier sur des thématiques du genre « minceur ne veut pas dire beauté » ou encore « gros et bien dans sa peau » – Ce n’est pas le sujet et très honnêtement je m’en tape pas mal si tu fais du 46, que tu kiffes manger des cupcakes toute la journée et que ça ne t’empêche pas de mettre des mini-jupes. Grand bien t’en fasse.)

J’ai longtemps fait partie de ces nanas qui peuvent bouffer ce qu’elles veulent sans prendre un gramme et garder une silhouette affinée sans faire le moindre effort. D’aucuns diront que c’est une chance et je partage leur avis. Non pas que je voue un culte quelconque à la minceur, mais principalement parce que j’ai toujours adoré les bons gueuletons. Et ne pas avoir à se priver niveau bouffe, je reste persuadée que c’est une chance.

Oh, bien sûr j’avais pris quelques kilos (6 pour être honnête) après avoir arrêté de fumer, mais je suis tout naturellement revenue à mon poids « de croisière » en bougeant plus. Oui bon, en commençant aussi un boulot un poil plus stressant, je l’avoue.

Sauf que depuis quelques mois, les choses ne sont plus tout à fait pareilles. Mon corps mute littéralement, un peu comme s’il me disait « tu t’es fait plaisir pendant 30 ans, maintenant tu vas en chier cocotte ! » Force est de constater que la belle époque est révolue les gars : la balance oscille sensiblement les semaines où je mange n’importe comment et je vois s’installer quelques rondeurs au niveau du ventre, des hanches et des fesses (pas dans les seins, tu penses, ça serait trop facile). Des rondeurs qui bien sûr ne s’en vont pas aussi vite qu’elles sont arrivées. Non. Elles s’accrochent, les bougresses. Elles sont bien, elles ont envie de rester là et tu sens que pour les virer, va falloir y aller à coup de piolet (ou de bistouri-aspirateur) !

Oh, pas la peine d’y aller de votre petit (mais gentil) commentaire pour me dire que je me fais des films et que je suis trop bonnasse en vrai. Je sais bien que ce sont sans doute mes hormones qui disent à mon corps qu’il est prêt à enfanter, que je suis loin d’être grosse et que du haut de mon 36 (un peu étriqué quand même, hein) je n’ai qu’à fermer ma gueule. Mais il n’empêche que pour la première fois de ma vie, je ne me sens pas très bien dans mes basques, à tel point que je n’arrive plus à supporter mon image dans le miroir. Pire, je vire complètement obsédée et ça, ça me fait un peu peur…

Ouais les gars, j’ai un peu les chocottes parce que je me suis récemment rendue compte que je passe de plus en plus de temps à scruter les jambes de TOUTES les nanas que je croise (dans la rue, dans les magazines, sur des blogs, à la TV) (oui, je croise des nanas à la TV, pas toi ?), je les compare aux miennes, j’en envie certaines, je jure devant le Dieu chaussures que j’arrêterai de manger du gras jusqu’à la fin de ma vie et je ne pense plus qu’à ça tout le reste de la journée. Le pire, c’est quand je me regarde pendant de longues minutes dans le miroir en tirant çà et là sur ma peau, comme pour me montrer comme je serais plus jolie si mes cuisses étaient plutôt comme ceci et mes hanches comme cela.

Je sais bien que la solution à mon pseudo problème est toute simple : une plus grande assiduité à la salle de sport, moins de burgers (POURQUOI MON DIEU ?!) et voilà. Mais y’a rien à faire, je crois bien que je suis en train de virer barjot de la minceur et je ne sais pas quoi faire pour me dépêtrer de ça les copains…

Share Tweet Pin It +1
Previous PostBeetlejuice
Next PostMADAME

25 commentaires

  1. Bénédicte
    8 années ago

    « que je suis loin d’être grosse et que du haut de mon 36 (un peu étriqué quand même, hein) je n’ai qu’à fermer ma gueule », et ben non, t’as le droit de l’ouvrir, parce que, qu’on fasse un 36 ou un 44, quelques kilos en plus ça reste quelques kilos et ça nous pourrit notre jean préféré, notre reflet dans le miroir, et que même si ça ne se voit pas (nous dit-on), nous on le sent quand même !

    Reply
  2. Audreff/lucjomil
    8 années ago

    Moi aussi comme toi j ai tjs pu manger ce que je voulais,du temps que je fumais…
    Depuis que j ai arrêté ,sa mère putain, la moindre tranche de saucifflard va direct sur mon cul,(c est pour ça j’en mange par paire tu me suis ?)
    La je viens ennnnnfiiiiiin de perdre les derniers kilos pris pour la couvade de mon petit 3ème …
    Tt le monde me trouve bien avec qq kilos en plus (2,3)
    Ils y comprennent rien ces cons !

    Reply
  3. krakette
    8 années ago

    En matant tes 9 photos instagram sur le côté, je me disait « trop de la chance, le banana split, storher, le soupe lardon ché plus quoi. Moi je prends du gras rien qu’en les regardant.
    Pas facile de changer ses habitudes, en ce moment c’est plus de légumes, plus de sport, moins de pâtes, de gateaux, de cookies, de twix … et youhou moins de gras sur moi. Il est peut-être temps que tu manges moins de choses caloriques ? Ton corps t’envois un petit signe (là sur le bidon).
    Le principal c’est d’être bien et si t’es moins bien, ça compte, notre propre bien être est le plus important. Alors même si t’es ultra bonnasse ds ton short mais que tu te sent moins bien,ben tu sais ce qu’il te reste à faire : me filer les cannelés de chez storher, c’est pour ton bien que je dis ça. Fais moi confiance.

    Reply
  4. Sheily
    8 années ago

    Je te soutiens à 100% ma belle : la question de poids devient problématique quand on ne se reconnait plus… Et je n’ai pas de solution pour que ça ne tourne pas à l’obsession.
    Le contexte n’est pas du tout le même, mais les jeunes mamans qui rentrent dans leurs jeans d’avant la grossesse me font crever de jalousie, quand je n’arrive pas à perdre mes 4kg de trop. Alors oui, ça serait pourtant facile en faisant plus de sport et un peu attention. Mais c’est dur. Vraiment dur. Surtout quand tu es épuisée par des nuits trop courtes et que ton boulot te stresse… Alors je dis, assumons notre obsession!!!

    Reply
  5. Anna
    8 années ago

    Bénédicte : ouais mais souvent, quand on est mince, on doit pas dire qu’on s’aime pas tu sais…

    Audreff : 2 ou 3 kilos en trop, on se dit souvent qu’on va vite les perdre et puis du coup ça s’installe avant même qu’on ait eu le temps de dire ouf, sa race !

    krakette : non mais moi j’aime trop manger pour m’arrêter, trop frustrant, c’est quoi cette vie ?

    Sheily : là où je flippe, c’est que je deviens vraiment très portée poids, ça m’obsède, ça m’angoisse, je ne pense qu’à ça depuis des semaines, je te jure c’est n’importe quoi

    Reply
  6. Ninie Pouce
    8 années ago

    Pareil, je pèse 45 kilos toute mouillée mais l’apesanteur faut arriver le peu de graisse que j’ai autour de mon ventre comme une bouée pour ne pas couler. Comment lui dire que je préférerais les flotteurs de Pamela A ?

    Reply
  7. B&M
    8 années ago

    Déja, on va mettre tout le monde d’accord: la beauté c’est dans les yeux de ceux qui vous aime (ou pas, d’ailleurs, parce que je suis sure que même des gens qui nous aime pas peuvent nous trouver beau / belle)(mais on fera un débat un jour sur ça).

    Là où je comprends ton truc, c’est que quand on a une nature à être mince, on se sent mal à l’aise d’avoir à dire qu’on a grossi, qu’on n’est pas bien avec ces 3kgs chiants qui du coup prennent toute la place.
    Sauf que 3kgs sur 45, ça se verra toujours plus que 3kgs sur 75, c’est des maths, c’est logique, c’est la vie.

    30 ans passés et quelques, je me suis achetée un vélo (15kms/jour pour aller revenir du travail, ça change son homme) et j’ai trouvé le combo magique cuisse / cul : http://www.youtube.com/watch?v=-M4pbQUWCi4

    Bref, je te comprends ooooooh combien…

    Reply
  8. val
    8 années ago

    C’est normal d’être stressée par son physique surtout quand on a jamais eu à s’en soucier. Mais, un conseil, bouge toi vite.
    Je suis passée tranquillement du 36 au 44, en vieillissant tout simplement. J’ai attendu un chouia trop longtemps pour les perdre. Du coup, j’en chie sur ma machine pour essayer de perdre tout ce gras chèrement acquis à coup de burgers et autres plats qui feraient avoir une syncope aux adeptes de weight watchers. Bon courage !

    Reply
  9. Poupiotte
    8 années ago

    Ton article me parle tellement! Je me reconnais dans tes mots! J’approche de la trentaine et je ne retrouve plus mes repères dans mon corps. Le moindre écart s’incruste tout de suite dans les hanches et les fesses et je deviens osbédée par ça! Pourtant je fais aussi du 36 (un peu etriqué ces derniers temps !).. Bref, je te comprends a 100%!! (Et j’en profite également pour te dire que c’est toujours un grand plaisir de te lire :-))

    Reply
  10. caroline
    8 années ago

    imagine toi qd tu en auras 40 avec des rides de jambes! hahahahaha

    Reply
  11. Kaki
    8 années ago

    C’est la vieillerie, cherche pas… Avant 30 ans, on a toutes pu se baffrer mais après, bordel, les choses se ont drôlement corsées!
    Je te dirais bien d’arrêter les burgers mais copine, dans quoi on va s’éclater nous autres?

    Reply
  12. L'autruche
    8 années ago

    Putain, j’ai l’impression que tu es en train de lire dans mes pensées !
    J’ai la chance de pouvoir manger ce que je veux et de ne pas faire de sport sans prendre 1 gramme. Sauf que, je sens que mon corps « change » et ça, ça me fait grave bader. Et je culpabilise de me plaindre également, car avec ma taille 34/36 c’est comme si je n’avais pas le droit…

    Reply
  13. Marie
    8 années ago

    je mange n’importe comment, moi. je fais du sport, mais je meurs de trouille que tout ça finisse par se payer un jour sur la balance…
    En revanche, hors de question que j’arrête les croco, c’est essentiel pour mon moral !

    Reply
  14. So
    8 années ago

    Comme Kaki, je dirais que c’est la vieillerie, tout simplement. Sur moi elle a pas été très sympa niveau kilos justement, +10 après 30 ans, voilà.

    Reply
  15. Marie Working Girl
    8 années ago

    Pareil que Kaki et So; passé 30 ans les kilos s’accumulent tranquillement. J’ai pris presque 10kg aussi sans savoir comment. Pour te dire j’ai même cru un temps que ma machine à laver rétrécissait mes jeans. huhu! c’te bonne blague.
    Mais c’est un peu de ma faute car je ne me pesait jamais, j’ai adepte du : »du moment que je rentre dans mon jean, tout va bien ». Sauf qu’à un moment je n’ai plus réussi à le fermer mon jean :(
    Bref il ne faut pas que ça vire à l’obsession, mais sans arrêter les burgers, essayes juste de faire attention (genre un ou 2 écarts par semaine pas plus)

    Reply
  16. Léna
    8 années ago

    Comme je te comprends!! Bon moi je fais pas un 36 mais un 38 (bon je suis grande, hein ;)) et j’ai eu 30 ans il y a peu et je me retrouve tout à fait dans ton discours! Pourtant je ne mage pas entre les repas, je mange équilibré et fais beaucoup de sport et rien n’y fait, j’ai l’impression d’enfler à vue d’oeil, et je ne te parle pas de la cellulite. J’en deviens complètement PARANO, et malgré tout, j’ai l’impression d’en avoir chaque jour un peu plus et ça me mine le moral à un point… Avec les beaux jours qui arrivent cela ne fait que renforcer le « mal-être », rien que d’imaginer les autres avec leurs jupettes et autres poom poom shorts… Bref, et là dessus on rajoute une éventuelle grossesse qui devrait un jour arrivée, j’appréhende à mort. Ils sont où nos 20 ans??!!!

    Reply
  17. OlyJolie
    8 années ago

    Qu’est-ce que je te kiffe! Un humour de malade avec une sincérité qui déchire tout ! Je suis ton opposée niveau poids mais je suis dans ma fin des 20 ans (sa race tu prends cher gratos) et je sais que je dois impérativement ne pas être omnibulée par mes cuissots (et le reste, ses cousins les bourrelets dodus, sa tante la grosse Berta et son chef popotin the king!). Alors puisque je suis obsédée, je vais être plus régulière pour l’aquagym & avant de souffler les 30 ans j’essaie d’être putain de bonasse (à mon goût) avant de reprendre une tarte dans la gueule (et le cul) à la trentaine, parce que là, mais alors là … #joker

    Reply
  18. Anna
    8 années ago

    Ninie Pouce : oh oui, on veut des gros nichons merde !

    B&M : putain mais merci pour cette vidéo qui déchire bien sa mémé !

    Val : bon bah on n’est pas sorti de l’auberge avec ces histoires, hein

    Poupiotte : merci pour ton message et tes gentils mots

    caroline : c’est quoi les rides de jambes, sérieux ?

    Kaki : je suis prête à beaucoup de sacrifices, mais certainement pas arrêter les burgers. Et puis quoi encore ?

    L’Autruche : ah mais attends, moi je culpabilise pas hein, c’est pas de ma faute si les grosses ne peuvent pas comprendre les problèmes des minces

    Marie : et puis merde, les crocos c’est la vie !

    So : ok, suicide

    Marie Working Girl : chienne de vie !

    Léna : partis ma pauvre, ils sont tout simplement partis

    OlyJolie : je te kiffe aussi

    Reply
  19. chloé
    8 années ago

    Je me reconnais trop. J ai arreté de fumer y a quelques semaines (j en chie trop), j ai pris 3 kg alors que je fais un 34 donc moi je vois que ca (ca me deprime), j essaye de moins bouffer mais ca me deprime aussi. Et je vais avoir bientot 30 ans. Je regrette trop le temps ou je mangeais tout ce que je voulais tout le temps, fumais comme un pompier, faisais jamais de sport et avait ni une ride, ni une cerne, ni de gras au cul…

    Reply
  20. Faust'in
    8 années ago

    Si ça peut te rassurer, j’ai connu la même phase que toi vers 30 ans. Et puis j’ai arrêté de fumer, je suis tombée enceinte et au bout d’un mois et demi après mon accouchement, tout st redevenu dans l’ordre. Je ne sais pas pourquoi mais je me sens mieux maintenant qu’avant ma grossesse. Non mais allo quoi !
    Bon, j’ai un peu de sport à faire pour retendre un peu le bidon, mais je rentre encore dans mon 36.
    Enfin, tout ça pour dire qu’il s’agit surement d’une phase …
    Bisous ma poulette !

    Reply
  21. leadiaries
    8 années ago

    Coucou, j’adore vraiment ton blog et comme j’ai été taguée lors d’un Liebster Award (où il faut répondre à des petites questions sur soi-même), je t’ai tagué à mon tour :) En espérant que le jeu te plaise, bisous x
    (http://leadiaries.wordpress.com/2013/04/19/liebster-award/)

    Reply
  22. elisa
    8 années ago

    Bienvenue dans le monde réel de la femme moderne ! Non sans vouloir rire de toi, je comprend ce que tu veux dire j’ai perdu 30 kilos depuis plusieurs années (et quand je regarde les anciennes photo je me dit mates moi cette baleine) mais pour être honnête, je ne suis toujours pas satisfaite de mon apparence physique bien que si on m’avait montrer une photo de moi aujourd’hui je me serai trouver super bonasse. Le hic c’est que ce n’est pas le cas et que je traque sans relâche le petit bourrelet, la cellulite au cuisse, la petite vergeture… J’envie les gens comme ma sœur de 20 ans qui n’a jamais eu le droit au régime dukan et au sport et qui affiche un corps de naïade sans efforts quelconque et je n’ai que 4 ans de plus qu’elle. Du coup on peut être mal dans sa peau quelque soit le poids afficher sur la balance, le corps peut changer mais il est plus difficile d’avoir le mental positif qui va avec. Et je te parle de cela après moultes psychothérapies, diététicienne, livre sur la pensée positive, abdos fessier à la salle de sport, hypnothérapies… Bref je n’ai pas de réponse juste à te dire d’essayer d’être heureuse le temps ne nous gâtera jamais, nous les femmes…

    Reply
  23. Mimi d'avril
    8 années ago

    Eh ben moi c’est pareil et je crois que ça vient de l’âge et des hormones. J’en viens à surveiller mon poids quotidiennement, parce qu’une tranche de pain de 25 grammes de trop, c’est 500 grammes sur la balance (connasse).
    Moi aussi donc je vire parano mais personne ne le sait.
    Et si je faisais du sport plus régulièrement je sais que je sentirais mieux physiquement.
    Abandonner les burgers? NO WAY!

    Reply
  24. Anna
    8 années ago

    chloe : c’était le bon temps ma brave dame

    Faust’in : tu as conscience que tu es une sacrée chanceuse ?

    leadiaries : désolée bichette mais tu ne pouvais pas trouver plus fermée aux tag que moi, JE DETESTE CA !

    elisa : bravo en tout cas !

    Mimi d’avril : amen ma soeur

    Reply
  25. Camille
    8 années ago

    Et ben j’avais raté ce billet.
    Mais t’sais quoi? t’es trop bonnasse. ^^

    Reply

Laisser un commentaire