Dans Beauté

Biche ô ma biche

Tu sais, je me rends compte en écrivant le titre de ce fabuleux article que tu as envie de lire avec impatience depuis que tu as vu cette magnifique photographie, que j’ai toujours été fascinée par les biches. C’est-à-dire que comme la plupart d’entre vous, je voue un véritable culte pour cet animal depuis mon premier gros chagrin d’enfant, devant Bambi. A ce sujet, je suis sûre que Monsieur Disney avait passé un deal avec le lobby des psy, le salaud !

J’ai donc passé mon enfance à scruter chaque coin de verdure dans l’espoir d’apercevoir une biche (autant te dire qu’au parc Monceau, point de biche à l’horizon), à rêver secrètement pouvoir un jour en toucher une (quoi, ça a l’air vachement doux, une biche), à appeler mes copines bichette (c’est moins la honte quand tu connais le vrai prénom des copines en question). Et puis un jour on grandit, on s’en tape pas mal des biches et on finit même pas les bouffer en steack dans un super restau de la rue de Charonne. Et la vérité, c’est vachement bon la biche !

Bref, tout ça pour dire que c’est marrant la vie quand même, hein ?

(?!)

(ça va, c’est vendredi !)

De l’obsession de la biche, il ne me reste donc plus grand chose aujourd’hui si ce n’est son œil charmeur et langoureux. J’aime le liner, tu l’auras compris. J’ai donc été plus qu’enchantée de participer il y a quelques semaines déjà à un atelier make-up, organisé par L’Oréal et qui avait donc pour thème le liner. Le simple. L’original. Le fin. L’épais. Le glamour. Le graphique. Le moderne. Le classique. Le liner quoi.

C’est sous les doigts magiques de Karim Rahman, make-up artist de la marque, que j’ai appris à dessiner un trait épais pour un effet glamour et très 50’s. La première chose que j’ai retenu de ce cours particulier, c’est que contrairement à ce que nous rabâchent les magazines, il n’y a pas vraiment de règle en matière de liner. Moi qui étais persuadée d’appliquer mon liner comme une bouchère, me voilà rassurée !

Anna5

Karim a donc commencé par tracer un trait fin qui partait du coin externe de mon oeil et qui remontait légèrement vers la pointe de mes sourcils. Puis il est parti de la moitié de ma paupière pour tracer « le corps » du trait, qu’il a fait rejoindre à la pointe du premier trait tracé. Il a ensuite comblé l’espace entre la racine de mes cils et le trait. Pour finir, il a tracé un simple trait jusqu’au coin interne de mon oeil en prenant soin de retoucher ça et là les écarts avec un coton-tige légèrement imbibé de lait démaquillant.

Anna MarieG4

Le résultat était bluffant : en moins de 15 secondes, j’avais le trait de liner le plus parfait du monde ! Sauf que ce qu’il ne m’avait pas dit, c’est que c’était à moi de reproduire la même chose sur mon autre oeil. Autant te dire que c’était pas gagné d’avance cette affaire-là ! Mais après plusieurs essais et une dizaine de cotons-tiges, je peux dire que j’étais plutôt fière de moi :

Anna

Alors j’avoue que je préfère porter au quotidien un trait discret de liner, mais je rêvais depuis longtemps de pouvoir réussir à m’en faire un comme ça. C’est chose faite, je peux donc mourir tranquille.

Cet atelier était également l’occasion de (re)découvrir les différents liners de la marque : le Perfect Slim (celui que j’ai utilisé), le Gel Intenza et le Super Liner.

Je propose d’ailleurs à l’une d’entre vous de remporter un Super Liner Black Lacquer. Pour participer, il vous suffit de laisser un commentaire dans lequel vous pouvez me raconter votre pire souvenir liner. +1 pour les photos à l’appui. +2 pour celles qui comptabilisent le nombre de fois où j’ai employé le mot trait et le verbe tracer depuis le début de cet article. Vous avez jusqu’au lundi 7 novembre à minuit pour participer.

Les magnifiques photos sont de Patrice Lariven


Share Tweet Pin It +1

You may also like

Mais qui est donc l’icône mystère ?

Posted on 8 février 2012

Previous PostLa daube, la merveille et le concours
Next PostCompte double

21 commentaires

  1. Tara
    12 années ago

    Ah mon pire souvenir ! Surement la fois où je me suis maquillé en vitesse et que je suis sorti sans vérifier l’aspect de mon maquillage dans un mirroir. Résultat : des regards, beaucoooup de regards! Et puis le collegue qui me dit « C’est normal le liner qui bave jusqu’aux sourcils ? » Ah oui, il s’était imprimé plus haut avant de sécher. Dur.

    Et puis aussi, la fois où je ne me suis maquillé qu’un seul oeil ! Looourd les regards.

    Bon avec toutes ces hontes je mérites bien un petit liner en compensation hihi !

    Reply
  2. M1
    12 années ago

    Mon pire souvenir liner? ben au fait c’est le pire souvenir d’une copine … j’avais pas réussis un oeil de biche mais la moustache d’Edwy Plenel …
    Mais sinon je me suis amélioré depuis !
    (et bien sûr je joue hein ! )

    Reply
  3. Faust'in
    12 années ago

    Comme tou yé bellissima …

    Reply
  4. samra
    12 années ago

    moi aussi je joue !!
    mon pire souvenir d’eye liner c’est le jour ou j’ai voulu en faire un avant un mariage … je l’ai fait d’un côté et impossible de le refaire de de l’autre côté !!!!!
    le pire c’est que j’avais deja maquillé mes yeux (base, fap , mascara…) et donc j’ai démaquillé mon oeil au premier ratage …
    Résultat : je suis parti au mariage avec uniquement du mascara (et oui il a fallu démaquiller l’autre oeil )
    (traits et tracer utilisé 12 fois +2 dans le dernier paragraphe mais je sais pas si ca compte)

    Reply
  5. Aurély
    12 années ago

    j’aime beaucoup simple mais magnifique!!!!

    Reply
  6. Aline Baffineri
    12 années ago

    Le liner ou le killer de l’effet glam…

    Je vous passe les détails de l’adolescente qui apprend à se maquiller et qui passe du coup par des phases H-O-R-R-I-B-L-E-S (imaginez un peu les yeux d’une gothique junky alcoolisée au petit matin après avoir pleuré). Bref, passons ces détails que nous avons toutes connus et que nous voulons toutes oubliés.
    Et d’ailleurs à force d’acharnement, mon pire souvenir de liner ever n’est pas de mon fait.
    Comme je suis une fille super sympa (si si je vous assure) je propose mon visage à mon ami coiffeur qui a pris des cours de maquillage afin qu’il s’entraîne.
    Erreur fatale me direz-vous ! On ne devient pas maquilleur en quelques cours.
    Me voilà donc en train de me faire maquiller. « Je te fais un maquillage de type soirée vu que tu as l’habitude de te maquiller, ça ne te choquera pas trop » Et la descente aux enfers commença.
    Après une tartine de fond de teint, de fard à paupière ultra coloré, il décide alors de me faire un trait de liner. Un trait ?! Que dis-je ! Une plate-bande ! Le pinceau s’est transformé en truelle, et mes yeux de biche en yeux de bitch. Le trait était large, irrégulier. Il y avait même à certains endroits un écart blanc entre le trait et mes cils. Et la petite virgule tout mignonne qui ouvre le regard est devenu une grosse goûte, genre gros pâté au coin de l’oeil. Vous voyez les gamins qui ne réussissent pas à colorier à l’intérieur des lignes, et ben ça avait à peu près le même rendu. Splendide, n’est-ce pas ?!
    A la fin de cette séance make-up (inoubliable), je n’ai pas réussi à lui dire à quel point c’était hideux. En comparaison, quand j’étais ado je ne faisais guère mieux. En revanche, quand j’ai dû sortir du salon et rejoindre ma voiture, j’avais tellement peur de croiser une copine (ou pire LE mec de mes rêves) que je me suis honteusement cachée dans mon écharpe.
    Cette liner story s’est soldée par un démaquillage à l’eau/salive et mouchoirs.

    Morale de l’histoire…le liner, à consommer avec modération.
    MAIS C’EST TELLEMENT BEAU !

    (12 fois pour trait et tracer, sans compter les deux fois des consignes du dernier paragraphe)

    Reply
  7. slanelle
    12 années ago

    Moi je te dis, ma pire histoire de liner, c’est quand j’ai mis du liner bleu turquoise Sephora (en feutre) (bah si, c’est important comme précision), et que le lendemain j’avais un entretien d’embauche mais personne m’avait dit que c’était un feutre indélébile. Ouais mon cul, c’était surtout un feutre débile ouais ! Du coup j’avais les yeux schtroumph (j’ai la flemme de googler comment ca s’écrit), et c’est pas hyper pro … et comme je pouvais pas l’enlever, je l’ai recouvert avec un gros trait de liner noir. Le système D ça me connait !

    Reply
  8. Lyli Minette
    12 années ago

    Je joue ouais !
    Je me rappelle avec encore beaucoup d’interrogations de mon gros fail en matiere de liner : la fois où j’en ai mis que sur un oeil et que je m’en suis rendue compte dans le métro, parce que j’avais un truc dans l’oeil et que j’ai dégainé mon miroir. Je me regarde et je note une différence entre les deux yeux mais impossible de voir pourquoi.
    Et puis d’un coup, gloups, déclic, j’ai un oeil maquillé et l’autre pas. Je sais pas du tout comment j’ai réussi à faire ça, mais j’ai foncé dans le premier Sephora qui passait pour démaquiller mon oeil solitaire sous le regard amusé des vendeuses.
    La seule explication c’est que je m’étais tellement appliqué pour l’un que j’en étais hyper fière et que j’en suis restée là. Mais quand même ….
    (9 fois trait + 5 fois le verbe tracer)

    Reply
  9. Gaelle
    12 années ago

    Moi aussi je tente ma chance (8 fois le mot trait et 4 fois le verbe tracer, plus une fois chacun dans le dernier paragraphe).

    C’est vrai que réussir un trait de liner est un vrai casse-tête pour la plupart des filles. En général, le résultat est soit impecable (pour les chanceuses) soit catastrophique.

    Mon pire souvenir de liner, c’est la fois où j’vais passé un temps fou à tracer un joli trait, une virgule parfaite avant d’aller à la fac. Contente du résultat, je sors de chez moi, direction le rer mais en sortant une surprise m’attendait, la pluie! Evidemment je n’avais pas prévu de parapluie. J’arrive à la fac, je monte dans l’ascenseur et j’ai comme l’impression que les gens me dévisagent bizarrement. Est-ce que j’ai rêvé où le garcon à côté de moi a esquissé un sourire moqueur? Je sors de l’ascenseur et je fais un passage aux toilettes avant d’aller en cours. Judicieuse idée! Je me suis aperçue que mon liner avait coulé et à la place du trait parfait, je me suis retrouvé avec des yeux de panda! Heureusement, j’ai pu rattraper le coup mais maintenant je regarde la météo la veille avant de mettre du liner!

    Reply
  10. mme-beaute
    12 années ago

    quel regard ! magnifique je rêverai de poser du liner aussi bien !

    Reply
  11. Audrey
    12 années ago

    Pas de mauvaise expérience de liner… vu que je n’ose même pas essayer ^^ Mais ça serait la bonne occasion de me lancer…

    Y’a en tout 14 « trait » et verbe « tracer » dans ton post, il me semble :)

    Reply
  12. AmeliMelo
    12 années ago

    (moi je joue pas car le liner me va aussi bien que le vert pomme) mais je te bisoute en passant ^^

    Reply
  13. Marion.
    12 années ago

    Mon pire souvenir de liner est certainnement le jour ou à la veille d’un oral de concours, et pour éviter de perdre une heure a me maquiller à 5h du matin, j’ai décidé de ne pas me demaquiller et pire de me remaquiller les yeux juste avant de dormir pour être « impecable » le matin.

    Une fois, reveillée je ne prend même pas la peine de jeter un coup d’oeil dans le miroir en partant, chose regretable.

    En effet, mes yeux me piquaient, me grataient sans que je sache pourquoi, et le regard des gens aurait du m’induire sur la piste de quelque chose qui clochait sur mon visage. Sauf, que le stress, l’angoisse ont eu raison de moi. Il m’a fallu attendre la fin de mon entretien pour qu’une personne du jury me tende un miroir de poche et que je me rende compte que non seulement mon liner avait coulé, fait des paquets et m’avait fait des lunettes de soleil « maison » doublé d’une allergie qui m’avait rendu les yeux tout rouge. La règle de base du demaquillage est donc a respecter a la lettre.

    Il y a 8fois le mot trait et 4fois le mot tracer et une fois chacun dans le dernier paragraphe.

    Reply
  14. Fleur
    12 années ago

    Moi, mon pire souvenir de liner si je me souviens bien c’était quand j’étais encore une ado et que …
    Ah oui c’était la faute de mon père ce mauvais souvenir ( et pas la mienne, comme il le disait) !!

    Je vous explique ; j’avais oublié de régler mon réveil à 7h je me suis donc réveiller en retard j’ai dû vite m’habiller, me coiffer et manger. Pour la partie maquillage j’avais décidé de le faire en voiture car mon père me conduisait.

    Donc dans la voiture j’avais réussi à faire mon teint vite-fait et je venais juste d’appliquer mon mascara pour en suite appliquer mon liner waterproof, je précise et puis ensuite la cata’ ! Un malade a essayé de traverser la route alors qu’il n y avait pas de piéton mon père a du donc freiner brutalement pour l’écraser et mon liner … a dérapé ! (il était parti vers le niveau de mes joues)
    Et comme c’était un waterproof j’avais beau essuyer comme une malade ça s’effaçait pas, je me suis donc retrouvé avec un oeil tout rouge et tout noir en fait on va dire un oeil au beurre noir-rouge. (on aurait qu’on m’avait passé au tabac)
    Je ne pouvais pas aller en cours comme ça, alors on a du s’arrêter à un super-marché du coin pour acheter vite du démaquillant pour enlever tout ça !

    Et au final je suis tout de même arriver en retard avec un oeil tout de même un peu rouge ^^ Quand j’y pense …

    (8 fois le mot « trait » ou 9 si on compte le dernier paragraphe + 4 fois le verbe « tracer » ou 5 si on compte le dernier paragraphe des consiges)

    Reply
  15. Fleur
    12 années ago

    Désoler je rectifier un truc
    * … mon père a du donc freiner brutalement pour PAS l’écraser … (et pas le contraire ><)

    Reply
  16. Stouf
    12 années ago

    Ahah yen a qui ont vraiment comptés les mots!?

    Sinon tu es superbe avec ce liner, vraiment.

    Reply
  17. Anna
    12 années ago

    Stouf tu me fais trop rire !!!

    J’envoie un mail à la gagnante.

    Bisous slurp slurp.

    Reply
  18. Marie/chroniqueblonde
    12 années ago

    Je ne joue pas mais tenais à dire que j’étais trop fière d’avoir une twin comme toi parce que tu es magnifique (comme moi du coup ? haha) !

    Reply
  19. Anna
    12 années ago

    Ah bah oui tiens, comme toi
    (putain, tout le monde me dit qu’on se ressemble grave !)

    Reply
  20. Sophie Kune
    12 années ago

    En effet, tu es magnifique ! (comme Marie du coup ;-)

    Reply
  21. Anna
    12 années ago

    Merci !

    Reply

Laisser un commentaire