Dans Voyages

Ca daille gavé !*

Tu croyais que quand deux blogueuses se rencontrent, ça boit du thé Mariage Frères Jacques, en parlant moderie et vernis OPI, avant d’aller dévaliser Maje et autre Sandro ?

Que tu es candide !

(pauv’ con, quoi)

Non.

Quand tu fais 600 bornes pour enfin rencontrer ta soeur d’utérus, ça ne se passe pas vraiment comme ça, en vérité.

Déjà, elle m’a fait poireauter 1/2h à la gare. Elle voulait que je tapine pour payer les courses, la pute ! Mais tu me connais, je ne mange pas de ce pain là. Alors j’ai attendu, attendu … devant le plan de la ville de province. Tu sais copain, il faut apprivoiser la province. Sinon, la province, elle te tue. Mais je te rassure, pour se faire pardonner, elle m’a emmenée bouffer un Big Mac.

Quand j’y pense, je me dis qu’elle a dû en avoir marre de moi au bout d’une heure. Imagine : elle m’a emmenée me promener dans un parc ! Avec des animaux. Et des arbres. Et de la gadoue. J’ai failli mourir tellement j’ai eu peur pour mes lapinous pédestres. Mais encore une fois, elle a su se faire pardonner. Elle m’a présenté Rihanna, en chair et en touffe :

Emeu.jpg

Qué beauté !

Le lendemain, comme elle me trouvait un peu flasque du cuissot, elle m’a envoyé grimper une colline de sable, que s’appellerio la Dune du Pylat. J’ai eu peur, copain. J’ai même failli rentrer chez moi dans la capitale, tu sais. Mais mes billets de train n’étaient pas échangeables. Et puis on n’avait pas encore mangé la raclette. Alors je suis restée.

Enfin, le troisième jour, elle a compris quelle langue je parlais (c’est-à-dire qu’elle a du mal, la pauvre). Alors on est allée « en ville » (triple lol piqué) et on fait les boutiques. Il était temps pas vrai ?! Ah … tu crois qu’enfin j’ai pu apprécier ce séjour ? Mais que nenni mon ami ! Elle m’a fait le coup du « oh merde, j’ai oublié mon portefeuille chez moi« .

Heureusement qu’après m’avoir dépouillée, elle a joué les guides verts, sinon, j’y aurais mis la gueule dans la Garonne, j’te dis pas !

DSCF5370.JPG

Tel Jésus, je marche sur l’eau


(comme quoi, les miracles existent)

Bon, mais au moins, pendant 4 jours, je n’ai pas fait la vaisselle. On peut donc dire que c’était de vraies vacances !

Elle est belle ma Ginie et je l’aime d’amour !

J’te laisse, faut que j’enlève les poils de chiens de mes fringues

* t’as vu ? Même que je parle la langue locale maintenant

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Soldes, semaine 1

Posted on 13 janvier 2012

Mais t’es où, en fait ?

Posted on 12 septembre 2009

Previous PostM'en vais ...
Next PostOops ! I did it again ...

Aucun commentaire

Laisser un commentaire