Dans Non classé

La Poste, le défi

J’ai un peu de mal avec tout ce qui est service public.

Service maximum.jpg

Peut-être que si je m’étais adressée à Julien, son émission serait toujours à l’antenne …

Je déteste attendre, je ne supporte pas les paperasseries à mon sens souvent inutiles, je hais les formalités qui ne servent qu’à nous compliquer la vie et je passe la majeure partie de mon temps à m’engueuler avec la personne du guichet qui, soit ne comprend pas mon problème, soit me prend pour une imbécile.

Alors quand on m’a proposé de participer au défi lancé par La Poste, je me suis dit « est-ce possible ? Reve-je ?« 

Car on m’a dit que les espaces avaient été repensés.

Que maintenant, on attendait moins de 5 minutes pour retirer un pli ou un colis.

Que les personnes au guichet étaient souriantes et aimables. Non, pour ça, je déconne bien sûr.

Et oui, les copains, on m’a dit tout ça. Sauf que tu me connais, je ne suis pas dupe. Attends, y’a pas écrit jambon, ici !

Du coup, ils m’ont carrément envoyé un pli, les gens de chez La Poste.

Ils m’ont dit : « Tiens, t’as qu’à voir par toi-même si on n’est pas devenu trop beaux de la déco et trop rapides au guichet !« 

« Ok, que je leur ai répondu. Aboule le pli. Mais j’te préviens que moi je n’ai pas trop le temps d’aller dans mon bureau des PTT, tellement ma vie est trépidente » (les pauvres, ils ne savaient pas qu’en vrai, j’étais au chômage).

« T’inquiète, qu’ils m’ont rassurée. Maintenant, on ferme à 20h, pour s’adapter aux working girls like you » (et en plus, j’ai bien l’impression qu’ils se sont mis à l’anglais ! La révolution, quoi).

Donc l’autre jour, j’ai reçu mon petit papier jaune dans ma boîte aux lettres. Tu penses bien que j’ai attendu le dernier moment pour y aller. Je te l’ai déjà dit, faut pas me prendre pour un jambon. Je suis donc partie de chez moi à 19h45 tapantes. Deux minutes plus tard, j’étais devant mon bureau de poste. Et là, première surprise : effectivement, il était encore ouvert. Jamais je n’aurais cru à pareil changement. C’est vrai quoi, étendre les horaires jusqu’à 20h les soirs de la semaine*, je pensais qu’on ne verrait pas ça avant l’an 2043 au moins.

Avant de pousser la porte, j’ai activé le chronomètre sur l’iPhone (application téléchargée exprès pour les besoins de la narration, je le précise). Et au bout de 2 minutes et 43 secondes d’attente exactement, on m’a servi et remis mon pli.

En gros, aller-retour compris, j’ai mis une dixaine de minutes à effectuer une opération à La Poste. Sans déconner, c’est pas de la révolution ça ?!

Bon alors je t’imagine un peu (anti)sceptique derrère ton écran. Sache que j’avais prévu une vidéo pour illustrer ce billet, histoire que tu partages avec moi cette aventure. Sauf que malheureusement, tout a foiré. Les joies du multimédia, dirons-nous. Du coup, tu n’as plus qu’à me croire sur parole ou te faire envoyer un joli colis à Noël pour te rendre compte par toi-même de tous ces changements.

* bureaux de poste parisiens

Article sponsorisé

Share Tweet Pin It +1

You may also like

A guichet ouvert

Posted on 18 février 2010

Tu paries ?

Posted on 10 mars 2010

Le loft de mes rêves

Posted on 25 février 2010

Previous PostJe suis reviendue
Next PostRéflexion ... intense

2 commentaires

  1. tartine
    14 années ago

    « article sponsorisé »
    rien à rajouter

    Reply
  2. Anna
    14 années ago

    Ah mais si Tartine, il faut en rajouter là … Tu en as trop dit ou alors pas assez

    Reply

Laisser un commentaire