Dans Beauté

L’extase

Il y a quelques semaines, j’ai été conviée à un diner très mystérieux qui fut sans doute l’une des soirées plus originales auxquelles j’ai eu la chance d’assister grâce à mon blog.

L’invitation, qui ne faisait aucune mention de mon hôte ni de l’occasion pour laquelle il me recevait, avait particulièrement éveillé ma curiosité. Telle une princesse des temps modernes, une berline m’attendait le jour dit à la sortie de mon travail pour me conduire au lieu de réception jusque là tenu secret. J’ai découvert à mon attention dans la voiture une citation très énigmatique de Marie Darrieussecq, censée très certainement me mettre sur la voie de la soirée qui m’attendait : « Ne pas faire ce qu’on veut, ce serait un caprice, mais vouloir ce qu’on fait« . Autant vous dire que je n’étais guère plus avancée !

Je me fais donc conduire dans un superbe appartement, situé place du Trocadéro et qui possède l’une des plus belles vues sur la Grande Dame de tout Paris.

Je suis la première. Un personnel charmant et aux petits soins m’accueille. Ils ne sont pas très bavards et je n’en apprendrais pas plus sur cette soirée de leur part. La seule chose qu’ils consentent à me dévoiler, c’est que nous serons bientôt 9 invitées et qu’un diner nous sera servi dans peu de temps… Marie, Elsa, Sarah, Marie, Sophie, Marion, Fanny et Vanessa ne tardent pas à arriver. Aucune de nous ne sait ce qui nous attend. C’est très drôle car chacune appréhende ce mystère d’une manière complètement différente : Sophie est très intriguée et panique même un peu ; Marion a mené une enquête minutieuse avant d’arriver ; Elsa, comme à son habitude, est tout sourire ; moi, je bois du Champagne, beaucoup de Champagne.

L’appartement est décoré d’une multitude de bouquets de roses fraiches très odorantes et qui embaument divinement toutes les pièces. Nous attendons impatiemment notre hôte qui nous dévoilera enfin, nous l’espérons, tous les secrets de cette soirée. Mais nous comprenons en découvrant les 9 couverts autour de la table que personne ne se joindra à nous pour ce diner. Nous passons donc à table. Entre chaque plat, deux d’entre nous sont emmenées par un maitre d’hôtel dans une pièce attenante pour y découvrir un indice. En recoupant les témoignages de chacune, nous finissons par comprendre que les 5 indices dévoilés ont un rapport avec les 5 sens : la vue, le goût, l’ouïe, le toucher, l’odorat…

C’est seulement au moment du dessert que nous rejoignent les équipes de Nina Ricci Parfums. Cette soirée mystérieuse et à la fois glamour avait donc été imaginée pour éveiller tous nos sens, à la manière dont la nouvelle fragrance de Nina Ricci, L’Extase, a été imaginée.

Ce nouveau parfum révèle les pensées les plus intimes d’une femme incandescente, presque érotique mais absolument délicate. Sa fragrance douce et enivrante, composée de notes de roses, de musc et de cèdre, évoque comme une caresse sensuelle provoquant l’extase le plus intense.

Je vous laisse découvrir le film créé à l’occasion de la sortie de L’Extase, où l’on y découvre une Laetitia Casta plus sensuelle que jamais et qui incarne parfaitement celle que nous sommes toutes un petit peu dans nos rêves les plus secrets.

Pour ma part, ce nouveau parfum est une merveilleuse découverte. Les essences florales apportent une certaine fraicheur que je recherche dans le choix de mes parfums d’été, tandis que ses notes boisées et musquées lui confèrent un caractère très profond. Alors c’est tout naturellement que je vous invite vous aussi à le découvrir pour atteindre … l’extase !

Share Tweet Pin It +1

You may also like

She’s back

Posted on 25 mars 2011

Les rouges

Posted on 1 octobre 2014

Previous PostSuperstar
Next PostLa vie en bleu

4 commentaires

  1. THE PLACE TO DRESS
    4 années ago

    ça devait être excitant d’aller à ce mystérieux diner!
    Le film est tellement beau et Laetitia Casta à tomber!
    A très vite
    Julie x

    Reply
    1. Anna
      4 années ago

      Oui, c’était vraiment formidable, ça restera un beau souvenir pour moi en plus d’une belle découverte.

      Reply
  2. Nnnt
    4 années ago

    Coucou?
    As tu enfin tes Louboutin?
    Je viens de voir ton post de 2012….
    ;-)

    Reply
    1. Anna
      4 années ago

      Oui, mais je les ai revendues depuis, les Pigalle sont un modèle qui flinguent vraiment les pieds et je ne les « supportais » pas plus de 4 heures malheureusement.

      Reply

Laisser un commentaire