Dans Non classé

Confessionnal

donuts à dallas

Tu sais les copains, au tout début où j’ai commencé à raconter ma vie passionnante sur les pages virtuelles de l’internet, ça m’a fait un bien fou. C’est sûr que dit comme ça, on pourrait croire que j’étais alors une nerd sans ami et boutonneuse. Et bah pas du tout, sauf peut-être pour l’histoire des boutons. C’est-à-dire que j’ai toujours été très entourée et ravie de mes relations avec les autres. Et pourtant, grâce à ce blog j’ai pu enfin partager les innombrables conneries qui me passent par la tête, faire resurgir en plein jour et sans honte aucune le côté dark de ma personnalité, exprimer librement tout ce que je ressens, être ironique autant que je le voulais, bref, être moi, vraiment.

Inutile que l’on revienne sur le sempiternel débat sur la schizophrénie des blogueurs, sur les bienfaits de cet exutoire ou sur les économies réalisées en psychanalyse. Toujours est-il que je suis fascinée depuis le début de mon aventure bloguesque par la facilité que j’ai à raconter des choses importantes sur ma vie et des histoires super personnelles à de parfaits inconnus, alors que je n’en touche parfois même pas un mot à mon entourage proche.

Au début, j’étais libre. Libre car vous n’étiez pas nombreux à me suivre et qu’il ne trainait pas encore de vilains trolls pour me faire la morale sur quelques phrases de second degré mal perçues. Libre aussi (et surtout) parce qu’aucune personne de mon entourage ne connaissait l’existence de ce blog. Je pouvais donc tout te raconter sans que personne ne sente visé, te dire le fond de ma pensée sans qu’on finisse par me le reprocher. Ah… la belle époque !

Et puis le blog a « grandi », il me prend beaucoup de temps aujourd’hui. Il a donc bien fallu que j’en parle autour de moi, que j’arrête de « mentir » sur les heures que je passais derrière mon ordinateur ou que j’explique pourquoi je prenais autant de photos inutiles. Mais c’est aussi une grande fierté (il m’en faut peu, je sais) et j’ai eu envie de partager avec mes proches tout ce que je vis grâce à ce blog ainsi que toute la joie et la satisfaction que j’éprouve depuis sa création.

Et depuis, plus rien n’est vraiment pareil. Je me contiens beaucoup plus qu’avant, dans l’utilisation de certains mots voire carrément dans certaines histoires que je me refuse finalement d’étaler ici. La peur de blesser certaines personnes ou la crainte de provoquer des discussions que je ne veux pas avoir avec elles, sans doute. Dernièrement, j’ai dû bloquer un de mes articles un peu satirique à la demande expresse d’une des mes connaissances qui a compris que je parlais d’elle. Et puis un autre jour, j’ai dû m’expliquer en long, en large et en travers auprès de quelques membres de ma famille qui sont également tombés sur un article où je parlais d’eux. Je m’attendais à ce que mes proches comprennent plus que d’autres ma démarche, mon ton, mon « humour ». Et puis non, je crois bien que c’est pire en fait…

Bref, tout ça pour te dire que depuis quelques jours j’ai envie de te parler d’un truc qui me brûle les lèvres et que je ne veux raconter à personne d’autre qu’à toi. Quelque chose d’un peu perso, d’un peu secret, d’un peu difficile à raconter mais je ne peux pas, même avec des sous-entendus. Alors merde, à quoi tu sers bordel ?

Share Tweet Pin It +1
Previous PostLe rouge de la mort
Next PostCollection tendance chez Caroll

21 commentaires

  1. eamimi
    10 années ago

    ben raconte moi ! tss ! (ça va mieux au niveau de tes boutons d’ailleurs)

    Reply
  2. Memy
    10 années ago

    D’où l’intérêt de wordpress : tu peux bloquer certains articles par mdp. C’est pour ça que j’ai choisi cette plate-forme, même si j’utilise peu cette fonctionnalité, elle est parfois bien pratique.

    Reply
  3. kaki
    10 années ago

    J’ai eu ce problème il y a longtemps (mais moi je suis vieille), j’ai fermé boutique et réouvert ailleurs, depuis juste mon mari est au courant et c’est parfait comme ça!

    Une bise!

    Reply
  4. slanelle
    10 années ago

    Alors là moi je suis dégoutée parce que tu m’a grave teasé avec les quelques phrases finales de ton article, j’ai trop envie de savoir, t’as cas m’envoyer un texto tiens voilà

    Reply
  5. may
    10 années ago

    « allongez vous sur le divan Melle,fermez les yeux,et dites moi TOUT!! » :-D

    Reply
  6. Katia
    10 années ago

    Hé ben, ça te fera une belle jambe sans doute, mais je comprends parfaitement ton point de vue pour l’avoir expérimenté aussi. (ca te fait une belle jambe ?).
    A tel point que parfois, je me prends à écrire des trucs plus pour « divertir » mes potes qui me lisent (alors que je les vois tous les week-end…) que pour me faire plaisir et écrire ce que j’ai ENVIE d’écrire.
    Et surtout, je me censure beaucoup plus…


    T’as raison, je vais plutôt retourner voir un psy, en fait.

    (+++ pour tes fins d’article à la teaser de 24h chrono !)

    Reply
  7. Mademoiselle Rêve
    10 années ago

    rhooooooo, tu peux tout nous dire tu sais :p hé hé hé

    Reply
  8. Faust'in
    10 années ago

    Tu me raconteras en Aout, en haut de la Dune du Pyla ^^

    Reply
  9. mme-beaute
    10 années ago

    mais je suis toutes ouies !
    ramène ton cul de morue à Marseille qu’on fasse nos bouches de vieilles !

    Reply
  10. L'épice
    10 années ago

    C’est dans ces moments là que je me dis que je suis bien contente que presque personne ne soit au courant de l’existence de mon blog!

    Reply
  11. Ginie et son paillasson
    10 années ago

    T’as qu’à préciser en début de billet « INTERDIT A UNTEL ». Avec ton influence, obligé qu’il va obéir.

    Reply
  12. Manou
    10 années ago

    … A rien.
    On sert à rien ! (mais on est gentil ;o))

    Reply
  13. Laeti
    10 années ago

    c’est pour ces raisons que je ne l’ai dit à personne, sauf à mon amoureux! comme je l’avais déjà écrit dans l’un de mes posts, c’est dingue de savoir se confier à de parfaits inconnus. mais eux justement réagissent en toute objectivité puisqu’ils ne nous connaissent pas. ça te permet d’avoir un regard nouveau sur une situation personnelle et du recul. j’ai bien aimé ton post ;) bises

    Reply
  14. La Brunette
    10 années ago

    C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé d’ouvrir un blog moi aussi.

    Reply
  15. Anna
    10 années ago

    eamimi > t’as remarqué hein ?

    Memy > je ne me vois pas du tout bloquer mes articles, envoyer un mail pour donner le code juste parce que des fois ça m’embête qu’une poignée de personnes lisent mon blog

    kaki > c’est cash quand même

    slanelle > bon, ok, j’ai un troisième téton

    may > t’as cru que tu m’aurais aussi facilement ?

    Katia > on se comprend parfaitement donc

    Mademoiselle Rêve > oui, je sais ;)

    Faust’in > plutôt en septembre mon bichon

    mme-beaute > j’attends que eamimi trouve le train

    L’épice > chance

    Pussy > t’es trop lol toi, j’te kiffe tu sais ?

    Manou > ah ça, c’est bien vrai ma bonne dame

    Laeti > merci ;)

    La Brunette > et que tu te censureras un jour ?

    Reply
  16. Fr@mboize
    10 années ago

    Ecris en code et donnes le code de traduction que à ceux que tu veux et par mail !!
    Ouais je sais … je suis géniale !

    Reply
  17. pat'
    10 années ago

    ah oui, viens nous raconter tout ça a marseille!
    non sans rire, mon blog a de long rien a voir avec le tiens en terme d’audience, mais j’ai fait la « bêtise » de donner le lien a des gens au début, et maintenant je me retiens aussi d’écrire certaines choses au cas ou ..
    mais bon, la t’es pas cool car tu nous a teasé a mort, maintenant on veux savoir bordel!!

    Reply
  18. Anna
    10 années ago

    Fr@mboize > mais écris un scenario de SF toi ma parole

    pat’ > je voulais parler de ton mariage, mais j’ose pas ;)

    Reply
  19. Colombe Linotte
    10 années ago

    Ecris avec des lunettes noires, personne ne te reconnaîtra.

    Reply
  20. slanelle
    10 années ago

    J’en étais sure, ca se voit à travers tes corsages

    Reply
  21. Fanny
    10 années ago

    Le piège de filer son blog à sa famille et ses amis. Je suis tombée dedans aussi t’inquiète.

    Reply

Laisser un commentaire