Dans Beauté

Bye bye

La semaine dernière, alors que j’assistais à une nouvelle bataille sanglante entre mon agenda et celui de mon esthéticienne, j’ai pris la décision la plus importante de ma vie : franchir le cap de l’épilation définitive !

Pour m’épargner une étude de marché compliquée et un benchmark laborieux, j’ai envoyé un petit sms illimité à ma femme, aka ma référence interplanétaire ès-beauté option esthétique, dans lequel je lui tins à peu près ce language :

– Dis ma grosse, si je te dis épilation laser …

– C’est la vie. Fonce !

– Mais ça fait mal ?

– Fonce je t’ai dit !

– Mais c’est cher !

– Ta gueule et fonce !

Comme j’avais un peu peur qu’elle débarque chez moi pour me décrocher une mandale, j’ai foncé.

J’ai obtenu un rendez-vous très rapidement dans le centre conseillé par Marie. Samedi dernier, me voilà donc partie à mon premier entretien, celui où on t’explique tout comment ça fonctionne.

Bien que j’aie près d’un quart d’heure de retard, aucune des assistantes médicales ne me regarde avec de gros yeux pas contents. Bon point ! L’une d’elles me tend un formulaire à remplir et m’invite à le faire dans le « salon » (c’est comme ça qu’on dit salle d’attente dans le 8ème). Je sens que je vais adorer cet endroit !

Quelques minutes plus tard, une femme prononce mon nom et celui d’une autre personne. On se retrouve toutes les 3 dans un petit bureau. La gentille dame du centre nous dit « comme vous êtes toutes les deux intéressées par les mêmes zones à traiter, je fais deux rendez-vous en un« . Clin d’oeil genre on est trop des copines. Perso ça ne me dérange pas, on est toutes là pour la même chose finalement, mais la jeune fille à mes côtés a l’air un peu gênée… La dame commence son pitch sur fond de présentation Power Point avec des vilains poils partout. Je fais comme si j’écoutais mais la vérité, tu me connais, le seul truc qui m’intéresse c’est le résultat. A un moment, je distingue quand même les groupes nominaux « pas de soleil » suivi de « pendant toute la durée du traitement« . Là, j’arrête la dame en plein dans son monologue car je suis inquiète : je pars dans quelques semaines au soleil et il est hors de question que je reste à l’ombre des cocotiers pendant ces vacances ! La dame me rassure, les zones que je souhaite traiter, à savoir le maillot et les aisselles, sont facilement protégables du soleil. Bon, ok, je risque d’avoir l’air un peu neuneu avec mon shorty de mémé et mes t-shirts enroulés autour des aisselles, mais disons que ça aurait pu être pire : les jambes ! Rassurée, je peux me replonger dans mes rêves les plus fous : adieu le rasoir tout vilain et l’esthéticienne relou.

Sur ces entrechats, tout le monde se lève : exit les schémas de la vie d’un poil,  c’est l’heure du rendez-vous avec le dermato au cours duquel je vais passer un test afin qu’il s’assure que ma peau réagisse correctement au laser. Le docteur est drôlement gentil, il fait même une ou deux blagounettes pour me mettre à l’aise. Je crois qu’il a compris que je suis tendue comme un string à cause de cette histoire de test. Et j’avais raison les gros ! Le mec n’a fait que trois micro-essais, un à l’aisselle et deux au niveau du maillot, et j’ai bien cru que j’allais mourir tellement ça fait mal ! Tu vois la sensation quand on se fait tatouer ? Nan ? Bah pour schématiser un peu, c’est comme si on te mettait un coup d’aiguille agrémenté d’une petite décharge électrique. Tu vois mieux là ? Bah voilà, ça déchire sa race !

Tu penses bien qu’en sortant de là, je tirais une tronche de six pieds de long, à tel point que j’en étais à me demander si j’allais vraiment sauter le pas. Attends, on m’explique d’où qu’il est l’intérêt de souffrir à ce point ?

Et puis la dame au Power Point est revenue me donner mon devis. Le coup de grâce les gros ! 130 € la séance x 5 à 7 séances … … … (je suis blonde) … … .. (je suis toujours blonde) … … … ah voilà, soit un total de 650 € dans le meilleur des cas, 910 € dans le pire !

Comme je suis au bord de la syncope, je retourne m’assoir dans le « salon » histoire de retrouver calmement mes esprits.

Mais en y réfléchissant bien, qu’est-ce que c’est 1/4 d’heure de torture 7 fois dans une vie ? Et puis il y a une crème anesthésiante parait-il … si ça se trouve j’aurais beaucoup moins mal en vrai. Quant aux 910 €, faut voir ça comme un investissement : finalement, 910 € c’est seulement 2 ans et demi de maillot chez l’esthéticienne, autant dire que ça vaut grave le coup si on estime qu’il me reste encore quelques dizaines d’années à vivre. Et puis avec 10 semaines d’écart en moyenne entre chaque rendez-vous, on peut dire que ça me laisse le temps de faire quelques articles sponsorisés, non ?

Ma décision est prise : Madame, aboule ton stylo Pilot (tu sais, le Bic du 8ème) pour que je signe ton formulaire. Adieu poils disgracieux, à moi la tranquillité !

On reviendra demain pour un nouvel épisode, celui de ma vraie première séance. Et ça décoiffe les gros, ça décoiffe !

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Cool Raoul

Posted on 24 octobre 2013

Le caviar de la crème (ou inversement)

Posted on 7 septembre 2010

Previous PostMystères et boules de gomme
Next PostCalculette

14 commentaires

  1. Katia
    9 années ago

    Lol, je vois qu’on est passé par les mêmes épisodes à peu de temps l’une de l’autre.
    Ta clinique, c’est 8ème ou 17ème (elle ressemble bigrement à la mienne, le coup du « salon » et du « powerpoint » plein de poils, j’ai vécu aussi !)
    La crème est magique, j’ai quasi rien senti, mais v’là le tintouin pour bien l’étaler partout (t’auras pas de souci sur les zones que tu vises)

    Reply
  2. Isa
    9 années ago

    Un truc qui me tente depuis un long moment …. mais ne rentre pas dans mon budget pour le moment.

    Reply
  3. Marie/chroniqueblonde
    9 années ago

    Je dois adorer souffrir (dans « S&M, rihanna c’est moi) car franchement j’ai pratiquement pas mal moi…
    Puis j’ai jamais autant aimer dépenser mon argent que pour l’épilation définitive ! Je n’ai plus à me demander si oups je suis bien épilée, c’est youloulou je peux me mettre à poil sans flipper :-P

    Reply
  4. Frenchimalvi
    9 années ago

    Je veux vraiment le faire. j’ai peur aussi; c’est cher mais punaise ce que ça doit être révolutionnaire (j’aimerais bien connaitre ton adresse :))

    Reply
  5. Anna
    9 années ago

    Katia > c’est dans le 8ème

    Isa > fais zone par zone, ça coute moins cher comme ça

    Marie > toi de toute façon dès qu’il s’agit de se mettre à poil …

    Frenchimalvi > si tu m’envoies un mail, je te la donne ;)

    Reply
  6. Gossip And The City
    9 années ago

    Bon vous me direz les filles… parce que l’esthéticienne…

    Reply
  7. Bavardages & Medisances
    9 années ago

    Les poils c’est la vie!

    Moi jamais je m’en sépare: c’est un moyen de pression assez efficace.
    « ha tu veux pas passer l’aspi? OK, je m’épile pas »

    En général, l’aspi est passé dans les 10mn.
    Ouais ouais.

    Reply
  8. KRiSS
    9 années ago

    Bon bon bon c’est que ca m’interesse ce truc
    Je vais suivre tes péripéties avec attention
    Le traitement dure combien de temps?
    Genre minimum un an c’est ca?

    Marie tu as fini toi?
    C’est vraiment nickel à la fin?

    Reply
  9. eamimi
    9 années ago

    Ben pareil ça m’intéresse grave le bignou !

    Bon par contre mon souci c’est : il faut laisser pousser les poils entre temps ? non parce que bon …

    Et au niveau du maillot, tu épiles ce qui dépasse ou tu vas plus loin ? (oui bon)

    Reply
  10. Amy / Kahlan
    9 années ago

    Quand t’as parlé douleur ça m’a stoppée net, et je me suis dit que c’était pas pour moi. Du coup, c’est uniquement par sadisme que je vais lire la suite des articles !:D

    Reply
  11. Anna
    9 années ago

    Gossip > fonce !!!

    Bavardages & Medisances > ah mais putain, j’avais pas pensé à ça merde !

    KRiSS > rendez-vous dans la semaine pour le debrief de mon premier RDV ma poule ;)

    eamimi > je te fais le topo dans le prochain article bichette

    Amy / Kahlan > y’a des solutions, t’inquiète ;)

    Reply
  12. Delphine
    9 années ago

    Ma mère en fait c’est révolutionnaire… De mon côté celle que je connais comme dermato pour l’épilation laser est juste fermée quand je bosse pas >< c'est quoi l'adresse de l'endroit où tu vas ?
    Bisous :)

    Reply
  13. Julie
    9 années ago

    Une copine a testé elle m’a dit laisse tomber ça sent le cochon grillé et même avec la crème anesthésiante ça fait trop mal du coup à moi la lumière pulsée !! Et pour le moment j’en suis contente !

    Reply
  14. Anna
    9 années ago

    Delphine > je vais au centre laser de l’avenue Marceau. Tu tapes ça dans Google et tu trouves les coordonnées direct.

    Julie > c’est clair que ça fouette le cochon ! Mais franchement, avec la crème anesthésiante, on ne sent plus rien, c’est miraculeux

    Reply

Laisser un commentaire