Dans Lifestyle

Profession : CM

L’autre jour, je suis tombée sur le tweet d’une blogueuse-CM-freelance qui m’a interpellé, pour ne pas dire carrément agacé. En effet, la coquine criait à la terre entière tout le bien qu’elle pensait d’une blogueuse qui jouait visiblement la re-sta blasée. Le tout en 140 caractères seulement, wahou ! Plus tard ce même jour, j’ai assisté à un débat entre « professionnels » du community management qui se moquaient allègrement de l’un de leur pairs sur ses façons de travailler. Sur le coup, j’ai bien hésité à prendre part à la conversation, et puis de vraies responsabilités m’ont ramené à la réalité.

Néanmoins, je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser le soir en rentrant du boulot, et puis aussi un peu le lendemain, et même pendant le week-end. Je crois bien que je m’en suis voulue de ne pas avoir donné mon avis, parce que ce genre de conversation fleuri un peu trop souvent à mon goût sur Twitter et ailleurs. Et très honnêtement, en plus de trouver ça gonflé de la part de soit disant professionnels, je suis carrément choquée que ce genre de propos ne soient pas violemment condamnés par la blogosphère !

Remettons les choses dans leur contexte. Oui je suis blogueuse, oui je profite quand je le peux du « système », oui je suis contente de pouvoir de temps en temps arrondir mes fins de mois grâce à mon blog et oui j’ai bien conscience d’être parfois privilégiée grâce à des CM et autres Responsables Digitaux qui travaillent dur pour que leur marque et leurs clients existent sur le web. D’ailleurs les gars, merci. Je crois bien qu’on ne vous le dit pas assez et c’est d’ailleurs peut-être à cause de cela que vous jouez les énervés si souvent… Merci donc.

D’autant que vous n’avez pas des vies faciles, vous autres les CM. C’est vrai, ça ne doit pas être facile de se prendre des bâches toute la journée par des blogueurs à la manque, parce que vous n’avez toujours pas compris qu’ils ne fonctionnent pas comme les journalistes et que dans 90% des cas, bloguer n’est pas leur principale activité ; Ça ne doit pas être facile de faire relances sur relances, parce que vous n’avez toujours pas compris que si on ne parle pas de vos produits ce n’est pas parce qu’on n’est pas payé, mais simplement parce que le produit est soit une grosse daube, soit pas assez intéressant pour nous inspirer à lui tout seul un article complet ; Ça ne doit pas être facile de se faire court-circuiter par des stagiaires un peu plus culottés que vous, parce que vous n’avez toujours pas compris que même si vous êtes en effet la première vague de CM, d’autres, plus jeunes, sont peut-être tout aussi bons, voire meilleurs que vous ; Ça ne doit pas être facile d’envoyer des mails à toute votre base et de ne recevoir que 2 réponses, parce que vous n’avez toujours pas compris qu’un mail ciblé vaut mieux qu’un tir groupé ; Ça ne doit pas être facile de relancer les blogueuses pour savoir si elles comptent écrire des articles sur vos produits, parce que vous n’êtes même pas foutus de faire correctement de la veille pour vous apercevoir que les blogueuses en question ont déjà écrit ces articles ; Ça ne doit pas être facile de faire de la lèche aux blogueurs très très influents pour les tacler quelques heures plus tard en soirée ou sur Twitter. Non vraiment, ça ne doit pas être facile comme métier…

Ce qui est encore moins facile voyez-vous, Messieurs Mesdames les donneurs de leçons qui font du web, c’est que vous abreuvez vos followers de tout le bien que vous pensez de vos clients, de votre métier, de vos confrères mais surtout des blogueurs. Vous avez raison de vous moquer d’eux et de dénoncer leurs comportements parfois surréalistes. Il m’est d’ailleurs arrivée bien souvent de vouloir ouvrir un autre blog rien que pour me moquer du monde impitoyable et ridicule qu’est celui de la blogosphère. Vous avez raison, c’est vrai.

Mais n’oubliez pas que c’est quand même grâce à nous que vous bouffez ! Et bien que je me moque complètement de ces gué-guerres puériles que l’on peut voir sur Twitter, je trouve ça un peu déplacé de votre part de lancer ce genre de tweets, quand on sait que votre timeline est composée à 70% de celles et ceux qui vous permettent de toucher un salaire, aussi minime soit-il, à la fin de mois !

 

Share Tweet Pin It +1
Previous PostSa préférée...
Next PostUn démaquillage complet avec Mixa

17 commentaires

  1. Gilberte
    7 années ago

    Whoau , ce post est canon !! J adhère a 100 % a ton état d’esprit !

    Reply
  2. Ninie Pouce
    7 années ago

    Je suis plutôt d’accord mais les CM que je connais ne se sont jamais permis de faire des réflexions. Je connais les meilleurs on dirait :p

    Reply
  3. mat
    7 années ago

    Heureusement que le travail de CM ne concerne pas uniquement les points que tu soulèves.
    Son travail ne tourne pas exclusivement autour de vous les blogueuses/blogueurs. OUF ! :) Billet un peu rageux sur une profession qui va bien au delà du chouchoutage des « influenceurs » digitaux (sérieux, si dans un plan média on ne pouvait compter que sur des blogueurs ça serait depuis longtemps).

    « Il m’est d’ailleurs arrivée bien souvent de vouloir ouvrir un autre blog rien que pour me moquer du monde impitoyable et ridicule qu’est celui de la blogosphère.  »
    Je serai ton premier lecteur ! :D

    Reply
  4. Faust'in
    7 années ago

    Bien d’accord avec toi dans la plupart des cas. J’ai été CM durant 1 an mais je ne travaillais pas avec des blogueurs …

    Reply
  5. Delphine
    7 années ago

    Même si je comprend une partie de ton billet (sur la mauvaise com), je trouve dommage que tu le termine avec de la mauvaise foi.
    Je ne dis même pas ça pour défendre mon métier car je ne me sens absolument pas concernée. Je suis CM et je ne travaille pas du tout avec les blogs, genre jamais. :) Sorry, tu ne paies pas mon salaire :P

    Reply
  6. Anne Claire
    7 années ago

    Je vais rebondir sur le coup des relances, parce que pour le reste, c’est comme pour tout, il a du bon, du moins bon, du mauvais dans les CM, le pire de tout selon moi étant le personal branling (on n’est pas CM de sa petite personne, un CM doit faire parler de ses clients, pas de lui !)
    Les relances c’est notre gros point noir en agence, enfin c’est notre cas chez Kalioshka !
    Parce qu’on déteste faire ça mais que malheureusement on est obligés de passer par là, parce que le client nous demande des points très, trop précis.
    Chez Kalioshka on travaille avec 15-20 (grand max) blogs par opérations, et certains de nos clients nous demandent de rendre des comptes : pourquoi X ou Y n’a pas écrit. Alors il y a certes une éducation à faire chez le client, mais nous n’avons pas un stock illimité de produit et nous devons « justifier » chaque sortie.
    Bien sur nous ne sommes pas irréprochables, on peut passer à côté d’un article et dans ce cas je comprends tout à fait qu’une relance ne mérite rien d’autre qu’une (petite ?) claque, mais après tout, qui ne fait pas d’erreur ? Oui on est dans le rush et on ose un mail groupé, mais c’est rare.
    La différence c’est que pour un CM la moindre erreur circule à toute vitesse, aux yeux de tous, pas uniquement des personnes concernées … Je me dis souvent que le CM est un loup pour le CM, prêt à tomber sur ses collègues à la moindre occasion, crois moi, en tant que CM ce sont les autres CM qui m’exaspèrent le plus !
    Ma devise : Work hard & be nice to people. Tout se sait, tôt ou tard !

    Reply
  7. eamimi
    7 années ago

    pinaise moi ça me gonfle de lire encore et encore des statuts / billets sr les vilains blogueurs qui réclament mais on parle pas assez des CM qui n’accusent jamais réception, ne répondent pas, relancent sans vérifier, qui te demandent de faire leur veille et j’en passe.

    Reply
  8. Sarah
    7 années ago

    attention, je vais passer pour la grosse neuneue de service: C’est quoi exactement une CM ??? (j’ai googlé et je suis tombée sur Crédit Mutuel…) la loose…Anna, pardonne moi…

    Reply
  9. KRiSS
    7 années ago

    clap clap clap

    (oui aujourdhui je commente très très succintement)(la faute au jetlag)(genre)

    Reply
  10. Anna
    7 années ago

    mat : heureusement en effet, mais pour ma part, la seule facette du métier de CM qui me concerne, c’est la relation avec les blogueurs. Je pense que tu ne m’en voudras pas de ne finalement parler uniquement de ce que je connais.

    Delphine : et ce n’est pas de mauvaise foi que de cracher publiquement dans la soupe ? Même si ce n’est pas grâce uniquement aux blogueurs que les CM peuvent vivre (heureusement, c’est vrai, parce que quel enfer que de supporter les blogueurs) (je le pense vraiment), je trouve ça vachement déplacé de leur part d’aller le dire sur Twitter devant un parterre de clients et de blogueurs. D’ailleurs, je ne mentionne que les CM que je connais et donc uniquement les CM qui travaillent avec des blogueurs. Tout ça pour dire que ce genre de commentaire se fait à la machine à café entre collègues, mais certainement « publiquement » et de la sorte.

    eamimi : chacun est naze (CM, blogueurs, …) à sa manière, c’est clair.

    Sarah : community manager bichette ;)

    KRiSS : si c’est à cause du jet leg, tu es toute pardonnée

    Anne-Claire : rectification, je ne parlais pas des mails groupés à proprement parler, car je n’ai pas de problème avec ça. Je faisais plutôt référence au ciblage des mails. Je ne vois pas bien l’intérêt de m’envoyer des mails pour me présenter une nouvelle marque de fringues pour femmes enceintes ou des produits pour lutter contre la peau sèche. Je sais bien que vous ne pouvez pas connaitre par cœur toutes les personnes que vous chouchoutez, mais avoue que parfois, c’est un peu limite. Bien évidemment, je le pense quand je dis que vous n’avez pas un métier facile. Très honnêtement, je ne pourrais pas faire ce que toi tu fais par exemple. Par ce que je connais les RP, que je connais un peu tes clients et surtout les blogueurs. Mais ce métier, vous l’avez choisi avec ses travers, donc avant d’envoyer des tweets de cet acabit, visibles par des blogueurs qui, in fine, vous permettent de rendre des résultats à vos clients, peut-être que vous devriez y penser à deux fois. Travailler, quelque soit son métier, n’est jamais évident. Tu l’as dit, on fait tous des erreurs. Mais des erreurs comme celles que j’ai lues dernièrement ne sont ni justifiées, ni dignes du professionnalisme dont vous êtes supposés être maitres !

    Reply
  11. The Trendy Style
    7 années ago

    et que dire des marques qui « arrosent » toutes les BM influentes des mêmes produits / cadeaux etc… au point de voir les mêmes articles chez ces mêmes blogueuses ?!
    je sais, c’est un peu hors sujet là mais quand même ce serait bien de souligner cet aspect détestable de la blogo !
    et c’est aussi pour ça que j’aime bien te lire, toi, ton blog tout ça parce que t’es pas une blogueuse « sandwish » dont la plupart des articles sont des billets sponso pour vanter les cadeaux reçus de la part des marques et de leurs fameux CM !

    tiens… tu viens de me donner l’idée d’un sujet d’article intéressant à écrire et à étoffer sur ça ;-)

    Reply
  12. Ginie Femmesweetfemme
    7 années ago

    Faut pas répondre ma poule, ce genre de CM fait de la merde et ne mettra jamais en place de bonnes relations avec les blogueurs, pour la simple et bonne raison qu’il se sent supérieur à eux. C’est d’ailleurs le même qui se sent supérieur aux autres CM. Un abruti qui croit que parce qu’il a fait une grosse école et qu’il a plein de followers qui ont écrit #CM dans leur bio twitter, il est bon. Celui qui t’envoie un mail qui commence par « chère blogueuse ».

    Si certains CM pensent qu’ils ont la vie des blogueurs dans leurs mains, l’inverse existe aussi.
    En tant que CM (excellente, ça va de soi), il m’arrive d’avoir envie d’arracher les ongles des blogueuses qui ne répondent pas aux relances. Parce que oui oui, des blogueuses que tu as pris le temps de bien cibler, de contacter avec un mail personnel, qui ont accepté avec joie de recevoir le produit et promis d’en parler dans un billet (voire qui t’ont contactée elles-même pour réclamer) et qui ne donnent plus signe de vie après plusieurs mois et relances, ça arrive. Souvent.

    Reply
  13. Kaki
    7 années ago

    Mais pourquoi tu suis des CM sur Twitter aussi?????????

    Reply
  14. Dabbeliou
    7 années ago

    A lire tes posts et publis, il me semble que tu es le genre de personne qui n’est pas réservée et rentre dedans s’il le faut. Tu viens de le faire quitte à avoir des retours de flammes et tu assumes complètement, rien que ça me donne envie de t’applaudir Anna.

    Je crois que tu as touché là où ça fait mal, j’ai du mal à prendre position car je connais mal la blogosphère et donc le métier de Community Manager.
    La rédaction des tes posts est loin d’être commune, il y a une réelle démarcation par rapport aux autres blogs c’est pourquoi je suppose que ton coup de gueule est tout à fait sensé et légitime.

    Vive toi ;-)

    Reply
  15. Les Filles du Web
    7 années ago

    Comme je comprends ton énervement ! Je ne sais pas ce que la CM en question a raconté sur Twitter et si elle a nommé la blogueuse, mais si c’était le cas, c’est limite diffamatoire quand même…

    Reply
  16. Olivia
    7 années ago

    Y aura toujours des cons et ta réponse est franche et bien vue mais cela ne changera pas que le problème n’est pas leur métier mais bien le mec qui le fait (mal) car s’il était vendeur ce serait pareil ses clients seraient aussi des cons.
    Bref courage et vive instagram le monde des bisounours ^^

    Reply
  17. Anna
    7 années ago

    Pussy : c’est toi la meilleure de toute façon, c’est tout !

    Kaki : bah disons qu’il y a une mode qui veut que des blogueurs quittent tout pour devenir CM, donc disons que je choisis pas en fait…

    Dabbeliou : merci mais je ne pense pas que la légitimité de mon coup de gueule ait quelque chose à voir avec mon style ou mon blog en général.

    Les Filles du Web : c’est sûr. Mais surtout qu’aujourd’hui, ce genre de comportements peuvent clairement les griller auprès des blogueurs mais aussi auprès des annonceurs !

    Olivia : voilà, vive Instagram !

    Reply

Laisser un commentaire