Dans Beauté

Sortez couverts

J’ai du souci en ce moment les copains, tu sais ? Et pas n’importe quel genre de soucis car il s’agit de ceux qui marquent bien le visage et qui donc, se voient. Se voient beaucoup même…

Ces soucis sont au nombre de trois. Un peu comme les Mousquetaires mais d’Artagnan en moins. Ou comme les petits cochons maçons, si tu préfères. Ces trois petits pédés donc, me gâchent fortement la vie depuis quelques jours, à tel point que j’ai carrément songé à en finir avec cette vie misérable et désenchantée. C’est fou comme la vie peut virer de l’idylle au cauchemar, tu trouves pas ?

Enfin bref, laissons à Pluton (?!) les sujets philosophiques et revenons à nos moutons suicidaires. Voici donc sous vos yeux ébahis et par ordre de caca-boudin les 3 supplices qui partagent dorénavant mon reflet dans le miroir. Attention, cœurs fragiles et vomitos faciles s’abstenir.

1/ Une violente poussée d’acné, à base de maxi kystes et donc de maxi marques. Genre des bâtards bien rouges et boursouflés (n’ayons pas peur des mots, pour le glamour il faudra donc revenir demain) qui mettent environ 2 mois et demi à disparaitre complètement. Je suis joie les copains. Tu sais, j’ai attendu toute ma vie pour avoir des boutons, alors réaliser mon rêve à ce point à l’aube de mes 30 ans, comment te dire …

2/ Le froid qui agresse ma peau et fait apparaître de jolies rougeurs localisées. Après une étude réalisée sur un panel représentatif de pores rebelles, j’en suis arrivée à la conclusion que mon corps est en voie de mutation et qu’il a décidé de se transformer en tomate géante. Faut dire à sa décharge que les tomates, c’est vachement bon ! Soyons donc indulgent avec ce grand gourmand (on avait pas dit 5 fruits et légumes par jour ?)

3/ Un état lattant de fatigue qui fort heureusement ne se fait pas sentir physiquement (je tiens sur mes deux jambes je veux dire) mais qui se manifeste essentiellement en creusant sous mes yeux de vilaines cernes marrons aux reflets bleutés, et comme je ne porte pas de lunettes qui auraient pu m’aider à cacher ça, on dirait un peu un Schtroumpf métis de l’oeil…

(c’est vraiment n’importe quoi ici, la vérité)

Quelles solutions avais-je donc les copains ? A part me couper la tête je veux dire.

Prendre un rendez-vous chez le dermato ? C’est fait, tu penses bien. Mais le rendez-vous étant fixé pour dans 2 ans et demi, il a bien fallu que je trouve un subterfuge en attendant.

Partir vivre sous les tropiques ? No way, mes cheveux gonflent avec l’humidité je te rappelle !

Dormir 72 heures d’affilé ? Tu veux que je me fasse virer, que je sois au chômage, que je fasse une dépression nerveuse, que mon mec me quitte, que je finisse par VRAIMENT dormir sous les ponts ?

C’est donc en me creusant les méninges sur les solutions qui s’offraient potentiellement à moi que je me suis souvenue d’un petit tube qui, dixit certaines copines beauty addict, changerait certainement ma vie, j’ai nommé le Full Cover de Make Up For Ever.

Oui, je sais, honte à moi de n’avoir jamais testé ce produit pourtant largement encensé et adopté par la blogo toute entière, mais il fût un temps où mes petites imperfections se contentaient d’un banal anti-cernes.

Pour les vierges du Full Cover, c’est une crème de camouflage hyper « dense » et waterproof, assez miraculeuse en effet puisque d’un simple petit tapotement coloré permet de bien dissimuler les imperfections type rougeurs, marques, boutons et même légères cicatrices. Côté promesse, je suis donc conquise. Pour ce qui est de la tenue, là encore le test est réussi car il n’y a pas franchement besoin de retouche pendant la journée. Seul petit bémol : la « crème » est tellement couvrante qu’il faut en appliquer une riquiqui noisette et l’étirer suffisamment afin de ne par marquer le maquillage utilisé par-dessus (fond de teint ou poudre) et éviter ainsi l’effet plâtre.

Tu l’auras donc compris, je fais désormais partie du fan club du Full Cover.

Je ne suis pas certaine que ce soit très beauty-éthique de l’utiliser également pour camoufler ses cernes, mais comme ça marche pas mal sur mes trucs caca-beurk du dessous des yeux, je le fais quand même et je vous dis fuck.

Si tu as d’autres conseils, je prends aussi hein ! En vous remerciant.

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Barbie girl

Posted on 31 mai 2010

Mon vanity fait sa rentrée

Posted on 12 septembre 2011

Haut en couleurs

Posted on 2 mars 2011

Previous PostMais qui est donc l'icône mystère ?
Next PostCouic couic

8 commentaires

  1. slanelle
    12 années ago

    Moi j’aurais voulu voir un avant après parce que je suis une lectrice sceptique !

    Reply
  2. Marie/chroniqueblonde
    12 années ago

    Forcément je plussoie. Sinon j’utilise depuis quelques semaines un correcteur Bobbi Brown qui est juste magique !

    Reply
  3. Ginie et son paillasson
    12 années ago

    Justement, je cherchais un avis fiable. Tu crois qu’au niveau des cernes ça ne risque pas trop de marquer mes ridules de Père fouras ?

    Reply
  4. Amy / Kahlan
    12 années ago

    Bizarre, j’ai toujours cru que c’était pluto !

    Reply
  5. Aurély
    12 années ago

    Moi aussi en ce moment j’ai une peau pourrie avec pleins de boutons et je reprends ma technique de millefeuille… à voir sur le long terme….

    Reply
  6. AmeliMelo
    12 années ago

    moi j’accorde mes ombres à paupières à mes cernes comme cela je reste dans le ton ^^

    Reply
  7. Angie
    12 années ago

    Le Bo-ing de Benefit c’est une tuerie aussi dans le genre. Sinon y a MAC, mon préféré.

    Reply
  8. Anna
    12 années ago

    slanelle > no way, je risque de ne plus avoir de lecteurs sinon

    Marie > mais genre il camoufle grave ? Aboule la ref’ !

    Pussy > si tu mets une base lissante ça ne devrait pas. Sinon, tapotes du YSL, une tuerie en la matière d’anti-cernes.

    Amy > oh, je sais plus en fait !

    Aurély > faut que j’essaye ça un jour, tiens

    AmeliMelo > pas con putain !

    Angie > mais t’es payée par MAC ou bien ;)

    Reply

Laisser un commentaire