Dans Mode

C’est le pompon

Bon bah voilà, on y est les gars : après un an de n’importe quoi (entendez par-là zéro sport, du gras dans l’assiette et une nouvelle passion pour l’alcool et les cocktails), je prends enfin conscience qu’il est grand temps d’agir avant de finir comme un marshmallow qui aurait passé trop de temps au coin du feu .

Mais d’abord, je vais commencer par accepter les faits.

Oui, je n’ai plus 20 vingt ans. Le temps où je pouvais manger n’importe quoi, n’importe quand sans prendre un seul gramme est désormais révolu.

Oui, je suis devenue une mangeuse et j’aime ça. Finie l’époque où je n’avais jamais faim et où une demi-carotte crue me nourrissait pour les 3 jours à venir. Aujourd’hui, je prends du plaisir à manger et me surprends même à être gourmande.

Oui, j’ai pris du poids. Mais relativisons, ce n’est pas comme si j’étais en surpoids à la base. Et puis, prendre 5 kg, c’est franchement pas la mort.

« C’est pas la mort, c’est pas la mort », mais en attendant j’ai quand même le cul qui tombe, les cuisses molasses et les poignées d’amour qui poussent dans le dos. Autant j’accepte de prendre du poids et que mon corps change, autant ça, c’est juste pas possible !

Bien sûr tout ça, je le sais depuis des mois, mais j’en prends vraiment conscience aujourd’hui en regardant ces photos (coucou mon goitre et mes grosses joues). Indépendamment du fait qu’il faut absolument que j’achète des jeans à ma taille (merci de ne faire aucune allusion à ce jean gris que j’adore mais dans lequel je suis bien trop boudinée), il est temps de passer à l’action. Pas pour maigrir (je n’en ai pas la moindre envie), mais pour être moins molle !

Et c’est là où le bât blesse, les gars : je n’ai pas d’autre choix que de reprendre le sport !

En attendant que je trouve suffisamment de temps et de motivation pour retrouver le chemin de la salle de sport (qui, je précise, se situe à environ 12 mètres de mon boulot !), je me console avec mon bonnet doudou, qui devait à la base être le sujet du jour. Mais je suis certaine qu’il n’en voudra pas à mes capitons de lui avoir volé la vedette.

Allez, sans rancune les gars !

2015_12_05_200

2015_12_05_204

2015_12_05_230

2015_12_05_214

2015_12_05_234

2015_12_05_237

 Bonnet en laine Heyraud • Perfecto Zara • Pull Mango • Jean All Saints • Boots Nine West • Sac Sézane

 

Share Tweet Pin It +1

You may also like

Transgenre

Posted on 29 septembre 2015

Gris souris

Posted on 28 mai 2015

Crotte alors

Posted on 30 janvier 2015

Previous PostV V V
Next PostLa simplicité

4 commentaires

  1. Kaki
    3 années ago

    C’est où qu’il te boudine exactement?
    Moi, je vieillis et c’est la vue qui trinque! :-)

    Reply
    1. Anna
      3 années ago

      Mais non tu ne vois pas mal ma petite taupe chérie :)

      Reply
  2. Elodie S
    3 années ago

    Ah cette décision de reprendre le sport….ce n’est jamais évident mais après 3 semaines de « forcing », après, je trouve que ça passe nickel….mais après il suffit d’arrêter quelques jours pour reperdre le bel élan….

    Reply
    1. Anna
      3 années ago

      Oui, tu as raison. Il ne faut rien lâcher, pas même une semaine, sinon on est foutues !

      Reply

Laisser un commentaire